Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Un soir d'été

C'était une chouette journée...

 


On s'est retrouvé, en famille, pour fêter les 7 ans de notre grande paupiette !
Sa marraine est restée pour un barbecue à l'improviste. C'était vraiment sympa !
Ils ne sont pas parti tard... Elle voulait faire découvrir à sa fille le feu d'artifice de leur village côtier.


Après leur départ, avec mes trois loulous, on a fait la course pour monter jusque sous les toits ! De là-haut, on peut voir le feu d'artifice de Saint-Malo éclairer toute la région...
C'était joli.
Je les ai accompagnés dans leur endormissement... Je les ai regardé s'apaiser pendant que j'endormais mon petit dernier au sein...


Puis avec Chéri, nous avons tout remis en ordre dans la maison.
On s'est posée tous les deux avec un verre de ce petit Bourgogne si appréciable...
On était bien.
Simplement bien.
Simplement heureux.

Puis cette habitude, un peu bête, de faire un tour sur BFM pour voir ce qu'il a pu se passer aujourd'hui...



Puis l'horreur !

 


Non ! Pas encore !
Nan ! Ils n’ont pas encore remis ça !
Penser à Declau qui aime tant cette ville. Espérer qu'il n'y était pas...
Ce sentiment d'impuissance qui refait surface, cette angoisse qui se mêle à la peur...


Puis presque comme une habitude...
Mais non, on ne peut pas s'habituer à la terreur ! Non !
On est loin mais si près.

 


Chéri s'est endormi... Mon verre de Bourgogne n'a plus du tout la même saveur...

Je zappe sur TF1. Ils m’écœurent avec leurs images où le respect et la pudeur des victimes ne sont pas respectées...
Je passe sur France2. Je suis choquée. Je tombe pile sur cet interview honteux de ce veuf...
J'éteins tout. J'ai envie de vomir.



J'ai peur. Je pleure.
Toutes ces familles...
Tous ces enfants...
C'est fou !



J'allume une petite bougie pour ces personnes privées de vie par un fou.
Je n’arrive pas à arrêter de pleurer... Ces images qui me hantent... J’aurais pas dû zapper sur ces chaînes... J'aurais pas dû...

 


En fait, c’est la guerre.
En fait, il faut qu'on vive avec cette angoisse que ça peut être n'importe où, n'importe quand...

 


Quand j'étais petite, il y avait la guerre en Yougoslavie. J'avais une correspondante bosniaque, réfugiée à Rennes, elle était comme moi sauf que je n'avais jamais connu cette angoisse que font naître ces scènes de guerres dans le cœur des plus innocents. Je me disais qu'elle était vraiment forte Lejla !
J'ai lu le journal de Zlata... Je l'ai rencontré aussi, elle est venue dans mon école. Comme Lejla, elle avait déjà le regard grave pour son âge.
Je me disais que j'avais de la chance, moi !

 


Je n'ai pas envie que l'innocence de mes enfants soit balayée par la guerre.
Mais qu’est-ce que j'y peux...

Faut il leur en parler ?
Faut-il leur taire la triste vérité ?
J'en sais rien...

 


Je n'ai pas réussi à trouver le sommeil... Ces images de TF1, et France 2 tournaient en boucles dans ma tête. Je n'aurais jamais dû zapper...
C'est la réalité, mais je n'étais pas prête à la voir. Pas comme ça !

 


Je me suis réveillée avec une gueule de bois et une envie de gerber sur ces humains sans cœur...
Le triste bilan s'alourdit.
Mes larmes ne les feront pas revenir mais risquent de faire naître de l'angoisse dans le cœur de mes enfants...

Je me suis cachée pour pleurer.
Je ne leur en parlerai pas.
Je ne veux pas qu'ils perdent leur insouciance comme Lejla et Zlata...

 


On fera comme si de rien, hein... ?

Parce que de toute façon c'est des histoires de grandes personnes tout ça !

 

Peace&love

Juste parce que c'est joli un les coquelicots dans les champs de blé... Juste parce que c'est beau <3

Juste parce que c'est joli un les coquelicots dans les champs de blé... Juste parce que c'est beau <3

Rendez-vous sur Hellocoton !

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article