Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Selfie Nocturne

C'était avant-hier...

J'ai passé une nuit pourrie ! Mais bon, ça aurait pu être pire...

 

PetitPoisson s'est réveillé deux fois... Comme d'hab !

Deux réveils en panique ! Le premier vers 1h et le second vers 6h...

Une micro tétée et hop ! Il repart dans les bras de Morphée.

C'est facile, on cododote et puis c'est notre quotidien nocturne depuis maintenant 19 mois...

 

Mais il y a des nuits comme ça... Des nuits où rien ne va plus pour personne !

Des cauchemars s'enchainent aux câlins qui réconfortent...

Des papouilles accompagnent un endormissement ponctué de soubresauts...

Une insomnie pour l'Aînée... Un pipi au lit pour BabyCadet... Une légère fièvre pour PetitPoisson... Le combo Gagnant !

Sans oublier le papa qui dort d'un sommeil de plomb dans le canapé depuis 22h59.

Tu vois le topo ? Moi, mes cernes et mes boobs seuls face à trois enfants qui ne dorment pas. Enfin si... Ils ont dormi... Mais ils se sont réveillés chacun leur tour, choisissant, à chaque fois, le moment où Morphée se décidait, enfin, à m'accueillir, pour exprimer la peur d'un cauchemar.

 

Cette nuit-là, on l'a commencé à deux dans un lit... Et on l'a terminé à trois dans un autre... 

Mais avant le coup du pipi matinal du Cadet, on était cinq à squatter le seul lit deux places de la maisonnée !

 

Et ben, tu sais quoi, cette nuit pourrie m'a fait relativiser. 

Cette nuit des plus nases m'a confortée dans ce choix de ne pas faire du lit parental un antre de l'intimité. 

J'aime que notre lit soit ce nid douillet et rassurant qui les accueuille ces nuits pleines de cauchemars .

Et puis, franchement, si notre lit n'était pas un repère famillial, je n'ose imaginer comment se passerait ce genre de nuit... Si, je sais. J'aurais fini par m'énerver de fatigues quand l'Aînée me racontait pour la cinquantième fois que "Margaux, ils ont pas le droit de la taper les CM2", j'aurais fini par crier sur mon BabyCadet qui a eu la brillante envie de baptiser son nouveau pyjama en pleine nuit... Je me serai fâchée, vide de repos et pleine de fatigue... Enfin, bref, cette nuit-là, aurait été encore plus pourrie avec pour bouquet final l'explosion de la culpabilité maternelle !

 

C'était avant-hier...

Chéri a sourit quand il nous a rejoints dans le lit à 5h40. 

BabyCadet était réveillé.

Mon homme, leur papa a choisi de garder un souvenir de cette nuit active qu'il a devinée.

#Selfie !

 

 

Demain sera un autre jour

 

 

 

Selfie Nocturne

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Mini 01/11/2015 15:32

C'est un lit familiale qui fait rêve!
Moi qui me poser des questions sur le cododo à 4,
Merci

Elsa 17/10/2015 15:29

Chez nous aussi, le lit est plus familial que parental!