Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Et le Respect...

 



Je voudrai vous raconter un truc. Je n'arrive pas à faire quelque chose de construit, alors je vais lâcher mon côté perfectionniste-bordélique pour pondre ces quelques mots qui bloquent un peu...

 


Quand, parfois, on m'interroge ou que je m'étale sur l'éducation de mes enfants, on en vient inévitablement à la question du respect...
Cette notion qui semble avoir disparu de notre quotidien, comme un mal contemporain... Alors que Socrate sortait les mêmes tirades sur la jeunesse irrespectueuse que la mamie qui bouscule ma fille au marché.
Hors, il semblerait que sans autorité, la transmission du respect serait utopique !
À croire que le respect ne s'apprend que par la soumission d'une éducation punitive.
L'obéissance ferait des êtres respectueux !


Ne serait-ce pas confondre éducation et soumission ?



Je ne viens pas jouer la mère parfaite par cette réflexion sur la transmission du respect, hein ! Je voudrai juste partager un constat.
 

 


A la maison (comme tu le sais si tu me lis), mes enfants ne connaissent ni punitions, ni chantage, ni mises à l'écart. Parfois, ils font des choses qui m'agacent, qui me mettent très en colère, mais j'essaye de ne pas laisser la colère m'envahir. Je sors de l'espace commun pour canaliser mes émotions et ainsi éviter d'agir sous l'impulsion de la colère. Quand je sors de leurs espaces, ils savent que quelque chose m'agace, je leur dis :"je sors calmer ma colère".

A mon retour, l'atmosphère, qui quelques minutes auparavant était électrique, est redescendue ; l'ambiance est beaucoup plus apte à la discussion. Alors ils sont réceptifs à ce que je leur dis. J'explique mon ressenti sans émettre de jugement. Je leur parle comme je parlerai à mon voisin. Je les respecte dans les paroles. L'empathie fait le reste et on finit toujours par trouver une solution ou aucun de nous n'est lésé.
Ils prennent conscience petit à petit, pas après pas... Même si je me répète, même s'ils semblent parfois s'en foutre royalement, je sais que mes mots cheminent, rien qu'à lire l'expression de leurs yeux.

Puis un jour, arrive l'âge de raison !
L'âge de la réflexion. L'âge ou l'enfant s'interroge...


C'est l'âge dont se rapproche l'Aînée. 7 ans. Elle analyse tout, remet beaucoup de choses en question. La petite sourie et le père-noël commencent à voir leur piédestal devenir branlant...
L'enfant naïve laisse place à une petite fille réfléchie qui tient des discours déjà plein de conviction.

 


Revenons à cette notion de respect.

 

L'Ainée y tient beaucoup.


Mais...


Il y a ce qui se passe à la maison et le monde extérieur.

C'est là que tout se corse !


Je vois que la colère d'une injustice ressentie l'agace ! Elle rentre souvent de l'école en colère, me narrant des scènes de cour de récré pas vraiment respectueuses...

Elle rage de ne pas se sentir respectée !

Elle rage du chantage dont certains de ses camarades usent, elle ne supporte pas ceux qui rapportent, elle n'aime pas qu'on l'a mette dans la case des filles qui ne devraient pas jouer aux billes ou au foot !
Elle a essayé d'expliquer, mais elle se prend des "n'importe quoi".
Elle a pleuré.
Elle s'est mise en colère, aussi.
Elle a crié pour tenter de faire comprendre cette façon qu'ont les enfants de ne pas se respecter...

La maîtresse m'a parlé des explosions émotionnelles de ma fille qui font que dans la cours on commence à chuchoter qu'elle est méchante...
Parce qu'elle ne veut pas se soumettre.
Parce qu'elle a un avis et souhaite l'exprimer.
Parce qu'exprimer un avis différent donne systématiquement un conflit, qui finit en pugilat, que des enfants de 7 ans ne peuvent gérer seuls.
Parce que dans la cours de récré, il faut toujours des gagnants, parce qu'il y a partout des soumis et des petits chefs ! Ma fille ne souhaite être ni l'un, ni l'autre, elle souhaite juste être respectée dans son espace personnel et sa pensée. Elle estime avoir le droit de ne pas encore vouloir être le loup et refuse de plier sous les ordres de certains.


Ce n'est que des histoires de cour de récré... Mais ce n'est pas rien !

C'est, à mon avis, les prémices de la société dans laquelle évolueront ces futurs adultes !


Mais surtout c'est le reflet de l'environnement dans lequel ils se forgent...

Loin de moi, l'idée d'exprimer le moindre jugement, ce n'est qu'un constat à l'heure où des campagnes sur le harcèlement scolaire ont été lancées par le gouvernement...


 


Quelqu'un qu'on ne respecte pas, ne respectera pas l'autre.
Quelqu'un qu'on soumettra par la violence éducative ordinaire, reproduira la même chose avec ses paires.
La soumissions fait ressentir de la frustration qui se transforme en colère et ressort à un moment où un autre...
Quand on est un jour le perdant, on cherchera un autre jour à être le gagnant !


Donc continuer à croire qu'on enseigne le respect par une éducation par la peur me semble être une réelle utopie ! Bien plus que de cultiver l'empathie et l'amour dans le cœur de nos enfants...

 

 

 

Semer un peu d'amour et de bienveillance à la Francis Cabrel

Semer un peu d'amour et de bienveillance à la Francis Cabrel

Une histoire de neurone miroirs, encore...

Rendez-vous sur Hellocoton !

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Hélène 30/06/2016 19:22

Bonjour à vous
Je vous découvre dans cet article et je vous envie avec la bienveillance , j'y étais un peu parvenu mais je lâche plus souvent que je le souhaiterai !!! (honte à moi !!! ).
mais je voulais aussi réagir sur les petits problèmes que peuvent rencontrer nos enfants à l'école , et cette année scolaire j'ai constaté avec horreur l'indifférence totale des maîtresses devant le mal être des enfants ... à moins qu'on vienne chercher des explications mais aussi le chantage des maîtresses vis à vis des enfants en maternelle ...
Heureusement que mes enfants savent que je suis là pour eux et que chaque soucis trouve sa solution ....
bonne soirée