Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Lettre à mes enfants

Mes chers enfants,

Je vous écris du dos d'un coq qui patauge dans la merde !

J'ai envie de vomir mon incompréhension face à ce pays des droits de l'Homme qui ne semble être que violence, égoïsme et haine !

C'est comme si une partie du peuple francais avait rongé son frein durant des décennies, jusqu'à ce que ce dernier casse et leurs permette ainsi de cracher leur venin sans se cacher.

Ah mes enfants !

Comme j'ai honte de devoir vous faire grandir parmis des gens haineux et racistes !

C'est comme ci ces deux qualificatifs explosaient sous nos nez... Le racisme s'affiche sans honte... La haine est devenue une force... Alors des hommes et des femmes se permettent de faire courber l'échine à des hommes, des femmes et des enfants qui piétineraient les Plates bandes du bon français !

Aujourd'hui tout n'est qu'égoïsme et propriété...

Ah mes enfants !

J'ai peur ! J'ai tellement peur pour demain...

Je pleure de peur mes enfants. Je pleure car j'ai l'impression de revivre ces années noires qui font parties de l'histoire de notre pays.

Ces années ne sont pourtant pas si lointaines... Ces années je les ai étudiées à l'école comme tous ces pourris qui se permettent d'insulter un homme car il n'est pas assez blanc à leur goût.









Pourtant, dans le passé, des Grands ont tout fait pour que jamais, au grand jamais, leurs enfants ne revivent cet enfer où tout n'était que violence, haine et égoïsme...

Pourtant, les livres, les témoignages devraient en faire réfléchir plus d'un ! Mais non ! Chacun préfère faire fit de ce temps pas si lointain où seul une certaine catégorie d'humain avait le droit de manger, de respirer, de vivre.









Ah mes enfants...

J'aimerai vous dire que l'histoire ne recommencera pas.

J'aimerai du fond du cœur ne pas avoir à vous expliquer pourquoi des enfants meurent sur des plages au lieu de construire des châteaux, ou encore pourquoi cette maman pleure parce qu'elle ne peut monter dans ce train avec son bébé alors que ça doit être trop bien de partir en voyage. Malheureusement, je n'ai pas le choix que de vous éclairer sur ce qui se passe aux portes de ces pays qui se disent civilisés, mais qui préfèrent laisser mourir des familles entières, au cas où ces dernières leurs prendraient le si peu qu'ils ont.









Ah pauvre France !

France qui se soucie plus du nombre d'euros qu'elle grappille ici et là que de ces enfants... Parce que c'est quand même bien triste que la première crainte d'un enfant de huit ans soit d'être pauvre plus tard !









Voilà, mes enfants, où votre père et moi tentons de vous élever.

C'est pas facile, mais on y arrivera, à vous élever au dessus, bien au dessus de ces gens qui négligent l'amour et la terre.









Je voudrais vous dire une dernière chose...

Depuis quelques temps, je me bats pour vous faire grandir loin de la peur, du mensonge, de l'adultisme, de l'injustice, de la violence, de l'inégalité et de l'irrespect. Je me bats contre des regards, contre des Demons et contres des principes débiles que je ne vous imposerai sous prétexte que c'est une norme !

Je le fais principalement car j'ai la certitude qu'en vous laissant être, plutôt que de vous forcer à devenir, vous saurez prendre ce recule, indispensable à chacun, pour ne pas suivre le troupeau en bêlant bêtement.









Voilà mes enfants, pourquoi, en ce moment, vous me trouvez si souvent triste...

Le présent n'est pas très beau. Il est pourri même, mais je sens que le vent tourne... Je sens venir ce nouveau vent, peint par ces nouveaux parents, des parents qui croient, comme moi et votre papa, en un monde meilleur où la violence sera remplacée par l'amour, et où l'argent sera remplacé par le bonheur de vivre ensemble et heureux.

Mais en attendant ce changement de cap, je vais tenter de faire de mon mieux pour vous protéger de cette merde qui nous éclabousse un peu trop ces derniers temps.









Votre maman qui vous aime

Lettre à mes enfants
Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos

Marie

Maman de trois enfants {I. 6 ans, M. 3 ans, E. 18 mois } passionnée par l'éducation positive et respectueuse, je partage ici mon quotidien de bretonne sur le chemin de la non violence éducative. Vous y trouverez aussi tous plein de petits bonheurs, mes coups de cœur et tout ce qui ponctue mon quot
Voir le profil de Marie sur le portail Overblog

Commenter cet article

Ccile 19/09/2015 08:04

Merci pour ces si beaux mots!

Marie 27/09/2015 21:00

❤️