Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les volets fermés

Il est de ces endroits qui respirent les vacances à plein nez !

 

Il y a cette plage où errent les fantômes d'un été pas si lointain...

En tendant l'oreille, on pourrait presque entendre les enfants rirent et le bruit des raquettes de plages.

 

Il y a la mer, il y a le sable.

Un chien qui court le long des vagues...

Une maman et son fils cherchent un trésor.

 

La lumière est magnifique !

Elle est d'une douceur incroyable cette lumière d'automne !

Le soleil qui joue à cache-cache, en cette période, ne suffit pas à nous faire enfiler un maillot de bain, les bottes sont de mise aujourd'hui.

 

La mer est si belle, si forte, si puissante !

Deux goélands. Un surfeur.

C'est tout.

 

Puis les volets fermés. Tous ces volets fermés...

Trois clampins et un pèlerin.

 

Pourtant, on dirait qu'elles aimeraient goûter à l'automne ces résidences d'été. Mais elles sont secondaires, ces belles grandes dames qui se dressent le long des plages.

Vides.

Vides de rire et de vie.

Il n'y a personne pour profiter de ces belles couleurs automnales de la Bretagne.

Personnes, car c'est une station balnéaire qui vivote en hiver quand les habitants qui s'y croisent se connaissent depuis les bancs de l'école, mais qui explose en été mettant de côté ses locaux qui la vivent avec passion chaque jour de l'année.

 

Mais tout est bien fait.

 

Le soleil d'automne continue de jouer à cache-cache, pour le plus grand plaisir de ceux qui la connaisse en cette période. Il ne fait briller que les quelques voiles qui s'aventurent sur une mer qui semble si puissante. Ce soleil, nous gâte !

Il se cache derrière les maisons aux volets fermés qui se dressent majestueusement le long de la cote.

La côte ouest est magique !

Un beau soleil, de l'ombre, des contrastes et elles disparaissent. Elles sont toujours là mais éteintes et fondues dans les décors.

Elles datent de la belle époque, ces Belles aux volets fermés. Des années qu'elles confinent leurs souvenirs d'été derrière leurs volets blancs. Elles attendent que la lumière change... Elles attendent de ne plus être secondaires... Mais en attendant, elles se font discrètes. Elles revivent les rires et les barbecues de cet été, peut être en rêvant de marrons chauds et de feu de cheminée...

Mais, elles, elles sont condamnées à fermer leur volets neuf mois de l'année, seulement autorisée à humer l'air qui sent bon l'automne.

Elles sont fortes. Elles vont affronter l'hiver et des tempêtes. Comme nous, les gens d'ici, qui gardons nos volets ouverts sur une vie logée un peu plus loin que le sont ces grandes dames de la Belle Époque. On ira leur rendre visite, le dimanche, le temps d'une balade dominicale en famille. On les plaindra, un peu, avant de rentrer au coin du feu...

 

Le temps va passer, comme chaque année.

Le soleil les remettra en lumière dès les premiers jours du printemps, elles redeviendront majestueuses et nous leur laisserons la place.

Les volets s'ouvriront.

 

Elle prendra un autre air, cette plage aux mille vies.

 

 

Les rires des enfants et le bruit des raquettes en bois...

Balade à Saint Lunaire
Balade à Saint Lunaire
Balade à Saint Lunaire
Balade à Saint Lunaire
Balade à Saint Lunaire
Balade à Saint Lunaire
Balade à Saint Lunaire

Balade à Saint Lunaire

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos

Marie

Maman de trois enfants {I. 6 ans, M. 3 ans, E. 18 mois } passionnée par l'éducation positive et respectueuse, je partage ici mon quotidien de bretonne sur le chemin de la non violence éducative. Vous y trouverez aussi tous plein de petits bonheurs, mes coups de cœur et tout ce qui ponctue mon quot
Voir le profil de Marie sur le portail Overblog

Commenter cet article

Asfree 23/10/2016 23:28

Un j'aime, un bravo et un merci.

virginie lecrubier 17/10/2016 02:22

Tu m'as fait repenser au balade à longchamp les dimanche d'automne et d hiver en famille quand j étais petite .merci !!!