Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

L'éducation positive ne fabrique pas des enfants sages

Je voudrai vraiment vous dire une chose…

 

L'éducation positive/bienveillante ne fabrique pas d'enfants sages !

Non, non et non !

 

Choisir cette alternative à l'éducation classique ne transforme pas nos enfants en êtres dociles et nécessairement bienveillants dès leurs 12 mois ! Nan !

L’enfant, qui évolue au cœur d'une famille ayant fait ce choix, aura aussi une phase où il tape, mord, crie ! Il sera aussi en colère ! Il pleurera aussi. Il sera en désaccord et même qu'il dira à ses parents qu'ils sont chiants, des fois !

L'éducation positive ne fabrique pas des enfants sages

Il peut paraître un peu sauvage, et ça certains n'aiment pas, du tout, du tout, du tout !

Sauf qu'en fait, ce petit sauvage au visage plein de sable qui escalade le rocher du lion du haut de ses trois ans, n'est pas un sauvage-limite-petit-dictateur, non non !

En fait, cet enfant est un peu plus libre...

Il est libre d'être un enfant.

Il est libre de trébucher, de pleurer, de se relever et de recommencer.

Il est libre de s'exprimer que ça plaise ou non.

Il est respecté alors il respect.

Il est aidé et accompagné quand il en a besoin, alors il fait de même parfois.

Il a la liberté d'explorer la vie !

Il peut paraître un peu turbulent et mal élevé. Il peut sembler insolant et même énerver.

 

C'est parce qu'il est encore en formation.

Ce n'est pas du laxisme, ni un manque d'autorité, ni une belle connerie que cette mode de l'éducation bienveillante !

C'est la vie. Là, maintenant.

C'est faire confiance à son enfant et lui permettre d'être autonome, un peu plus.

C'est lâcher prise sur les codes d'une société qui part en vrille.

C'est être, là, maintenant.

 

Cette mode de l'éducation positive, ne fabrique pas d'enfants sages, elle vise à construire des adultes confiants et apaisés.

Il n'y a plus d'attente envers l'enfant.

Il n'y a plus d'exigences, ni d'ordres, ni d'obéissance et ni de menaces.

Il y a la vie.

Il y a la dernière fois sur le toboggan. Oh et puis peut être une autre parce que c'est trop rigolo !

Il y a ce coloriage que l'on termine avant d'aller ranger la chambre même si c'est déjà l'heure d'autre chose.

Il y a cette assiette mangée avec les doigts au restaurant.

Il y a cette possibilité d'enlever son pull et de se rouler dans l'herbe dès les premiers soleil.

Il y a ce câlin entre les carottes épluchées et la cuisine à nettoyer.

 

En fait, dans l'éducation positive/bienveillante, il y a la vie aujourd'hui, là, maintenant tout de suite !

 

Puis il y a ce temps où on accompagne, où on transmet, où on accueille.

Il y a à apprendre à vivre ses émotions, à les reconnaître pour mieux savoir les gérer.

Il y a de grosses colères, parfois violentes, qu'on apprend à exprimer avec respect.

Il y a de l'amour et plein de câlins.

Il y a la confiance et plus jamais de préjugés.

Il y a des enfants et des parents.

Il y a des humains. Des êtres à part entière, qui sont respectée quelques soit leur âge.

Il y a la confiance, c'est un sacré ciment la confiance pour construire des bases.

Il n'y a pas d'adultes qui ordonnent. Il n'y a pas d'enfants qui obéissent.

Il n'y a pas de gagnants. Il n'y a pas de perdants.

Et il y a cette possibilité qu'ils aient d'apprendre par eux même, sans l'intervention nécessaire d'un adulte pour montrer le bon chemin.

 

Ces enfants, un peu moins cadrés, un peu plus libres, savent écouter leur cœur et toujours trouver la solution qui convient à tous. C'est bluffant !

 

L'inconscient collectif est souvent dans l'attente d'un résultat immédiat quand on choisit différemment. Il attend les preuves immédiates du bon fonctionnement de la différence... Il est dans l'attente que cette différence amène une solution là où beaucoup rament.

Mais désolée l'éducation positive ne fera pas de nos enfants, ni des vôtres, des enfants sages.

 

Vous n'aurez pas d'enfant parfaits avec l'éducation positive/bienveillante, car ce choix permet d'être, beaucoup plus que d'avoir...

 

 

Ils ne seront jamais ma possession

 

 

L'éducation bienveillante/postive ne fabrique pas des enfants sages
L'éducation bienveillante/postive ne fabrique pas des enfants sages
L'éducation bienveillante/postive ne fabrique pas des enfants sages

L'éducation bienveillante/postive ne fabrique pas des enfants sages

Rendez-vous sur Hellocoton !
Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos

Marie

Maman de trois enfants {I. 6 ans, M. 3 ans, E. 18 mois } passionnée par l'éducation positive et respectueuse, je partage ici mon quotidien de bretonne sur le chemin de la non violence éducative. Vous y trouverez aussi tous plein de petits bonheurs, mes coups de cœur et tout ce qui ponctue mon quot
Voir le profil de Marie sur le portail Overblog

Commenter cet article

Lauriane 29/04/2017 08:01

Merci pour cet article qui fait du bien à lire !!! Des bisous

Perles Pacifiques Le Blog 12/04/2017 14:33

Exactement haha :) . Je ne peux qu’acquiescer, je le crie au long de mes articles.

Marion p 12/04/2017 07:44

MERCI !!!!!!
Ça c'est un article qui fais du bien !
Mon fils est en plein terrible two, et c'est pas.facile a gérer quand on a été soit même élevé dans la veo et le papa dans le laxisme total.
Pas facile d'entendre les critiques dans la rue, de l'entourage ... de voir les enfants bien dressés (mais pas du tout épanouis) et notre petit électron libre tellement heuruex, libre, autonome et epanouis, mais qui fait aussibde super crise que les autres enfants dressés ne font pas.
Pourtant on sait au fond qu'on fait bien les choses, mais des fois c'est dur de s'en rappelait, pendant la crise c'est dur d'entendre les commentaires, d'avoir l'impression de ne plus rien gérer et d'être les pires parents du monde. Alors cet article, ounaise que ça fait du bien !