Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Et le petit quatrième

Et le petit quatrième



L'arrivée de chacun de mes enfants à vraiment eu l'effet d'un strike sur notre couple et sur notre famille !

Du chamboule-tout puissance 4 !

Tout s'emboîtait bien dans nos vies... et...   BAM  tu sais pas pourquoi mais une envie d'enfant te prend aux tripes !


Mais un bon gros BAM, hein !!!


Le premier, je me le suis fait en perso ! Tape ta dose de frustration de jeune adulte centrée sur son nombril...
Le deuxième a été un peu plus doux. Certainement le fait d'être un peu moins bancale dans ma prise de fonctions de multipare.
Le troisième s'est pointé comme un boulet de canon dans un château de cartes ! Ce fut... intense.


Près de deux ans après notre passage à cinq, je commence tout juste à sortir la tête du guidon...
Enfin, je récupère des semblants de nuit. Je me sens moins fatiguée et bien ancrée dans mon quotidien.

Comme si j'avais passé un cap et que je voguais sur une mer calme...

Comme si la tempête était passée et qu'on pouvait enfin profiter du soleil !


Mais il faut croire que les yeux de panda me vont bien ?

A moins que ça soit la peau sur les os ?

Ou p't'être les traits tirés ?

Je ne sais pas... Mais à chaque fois que je retrouve la patate après deux ans de maternage intensif, quand j'accède à un peu de temps libre, revient l'éternelle question...

P't'être qu'ils pensent que je n'existe que par les ventres ronds et l'allaitement... P't'être bien !

Mais en tout cas, ça y est, j'y ai le droit à chaque fois :

 

" Alors ? Et le petit quatrième ?

 

Mais bizarrement, cette question ne vient jamais des parents de plus de deux...

 



Jusqu'à il y a peu de temps, cette énième question me passait au-dessus.

Mais là, à voir toutes les copines passer de nullipare à primipare.... Puis tous ces minis bébés...
Ça pourrait presque me chatouiller les ovaires... Presque !
Presque, seulement.

 

Ces boules de bébés qui m'émerveillent me rappellent ces premiers temps où j'étais totalement perdu avec mon bébé tout neuf... ça me semble si loin derrière moi mais si près en même temps... Sans doute le fait de trainer, encore, mes 18 mois de nuits inexistantes, mes mains pleines de cacas jaunes et du vomi sur les omoplates...  

 

Je crois que j'ai atteint ce moment où on se sent "pleine" de maternité. 

J'ai trois enfants et ça demande beaucoup trois enfants !

Autant que deux mais avec un de plus.

Ma mission de mère commence tout juste ! Je ne l'ai pas rangé au fond d'une armoire avec mon porte-bébé préfère... Je la porte à pleines mains et de tout mon cœur sur ce chemin de vie qui ressemble parfois à un sacerdoce.

Trois petits humains comptent sur moi, sur nous !

 


Dans mes rêves, j'aurais voulu quatre enfants. Dans mes rêves seulement, hein !

Dans ces rêves les enfants naissaient calés aux trois heures et ne pleuraient que pour cause de couches sales... alors mieux vaut laisser le nombre de quatre enfants à mes rêves !

 


J'ai mes limites. Je pense ne pas avoir été loin de les dépasser avec mon PetitPoisson.

A un certain moment, les besoins émotionnels de mes enfants ont dépassé ma capacité à y répondre... Ce fut difficile pour moi d'être abattue par la fatigue et de me retrouver dépassée par cette mère que je ne veux pas être. Mais je me suis relevée, plus forte et plus en accord, encore, avec les valeurs que je souhaite leur transmettre !


Je me retrouve...


Notre équilibre bancal à cinq nous va bien. On avance doucement en s'élevant les uns les autres. On tente, ensemble, de comprendre nos émotions et de les exprimer dans le respect de chacun.

On apprend... On grandit... Le temps défile...

 

Le temps défile, mais je n'ai que 32 ans. Il me reste autant de temps devant moi, avec des ovaires en état de marche, que de temps écoulé depuis mon premier tampon... 

Et comme il ne faut jamais dire "fontaine, je ne boirrai pas ton eau"... Je me permets, aujourd'hui, de retrouner la question à ces sympatiques célibataires qui s'étonnent encore de notre folie parentale par un "Et vous, quand est ce que vous vous y mettez ?"

 

 

Après tout, la vie réserve souvent des surprises !


Qui sait ce que nous réservera demain ?

 

 

Carpediem

Rendez-vous sur Hellocoton !

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos

Marie

Maman de trois enfants {I. 6 ans, M. 3 ans, E. 18 mois } passionnée par l'éducation positive et respectueuse, je partage ici mon quotidien de bretonne sur le chemin de la non violence éducative. Vous y trouverez aussi tous plein de petits bonheurs, mes coups de cœur et tout ce qui ponctue mon quot
Voir le profil de Marie sur le portail Overblog

Commenter cet article

Poca 09/05/2016 13:16

Moi, j'ai trois enfants et après la naissance de mon premier, je me disais que je m'arrêterais là. Mais, ce ne fut pas le cas puisque quand ma sœur a eu un bébé, j’en ai voulu un deuxième. Quand celui-ci est arrivé, je me suis dit que j’étais comblée. Finalement, deux ans plus tard, en voyant les jeunes mamans avec un tout petit être dans les bras, j'ai eu de nouveau envie d'avoir un bébé qui a vu le jour il y a 3 semaines.

Sophie 07/04/2016 14:53

Pour nous, la vie nous a donné cette surprise : une petit 4ème alors que la première avait 11 ans et le dernier 7! Un tout petit bonhomme qui a su se faire sa place, se faire aimer et aimer en retour. Bref, un petit bonheur toujours allaité du haut de ses 2 ans! Et finalement on se rend compte que de l'énergie on en a encore... un peu! ;-)
Bravo pour ce blog et ces questionnements de maman que l'on se pose au fond sans jamais se l'avouer!

Francine Benet 04/04/2016 11:14

Très bel article. Je comprends tout ce que tu vis en tant que mère… Au final, nous pouvons être fières de nous.

Anais 04/03/2016 17:12

Puis il arrive le moment où on adore voir de nouveaux bébés tout frais tout petits chez les autres, mais que ça ne titille plus les ovaires. On trouve juste ça beau et on a l'impression de passer le flambeau.... parce qu'avec notre tribu on a d'autres projets!