Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Vilaine gastrite !

 Oh comme je regrette le temps de l'allaitement où ma pépette n'était jamais malade, ou quasiment pas... Non pas qu'aujourd'hui nous passons nos semaines chez le médecins, loin de là ; mais ma choupinette me paraissait quand même un peu plus solide, quand elle était accro à la tétée.

 

DSCF7821.JPGComme tous les ans après les fêtes, notre amie gastro a fait son apparition. Elle est plutôt carabinée cette année !!!

Et c'est tatann qui en a fait les frais...

 

Tout commence avec un grand bébé un peu patraque dans la soirée... La fièvre fait son apparition alors que l'appétit disparaît... Et ça, ça ne ressemble pas à ma Tatann. Elle ne voulait même pas de gâteau apéritifs... L'appelle du lit s'est fait entendre beaucoup plus tôt que d'habitude.

23h, ma choupinette se met a hurler comme jamais. Je monte, terrifiéepar ses hurlements. La prend dans mes bras mais elle ne se calme pas. Elle pleur. Elle a peur ? Elle a mal ? Je n'arrive pas à savoir... 2 minutes que j'essaye de la cajoler, mais elle a l'air terrifiée... Soudain elle est prise de spasme plutôt effrayant, elle arrive à peine à respirer... J'ai peur... Je l'a descends au salon. D'un coup elle se calme. "Ro ninin", me demande-t-elle... Ca me rassure. Mais pas pour longtemps... Les spasmes reprenne mais cette fois accompagné de renvoi... Et voilà le canapé de tonton et tata baptisé. On rentre, la nuit risque d'être très longue...

 

Pour cette nuit, Itsann dormira avec nous. Ça rassure papa...

La nuit se passe tranquillement...

 

8h30, Choupinette est déjà réveillée mais toute patraque. Papa tente de lui proposer un biberon qu'elle boit à peine. Papa part bosser. Je me retrouve toute seule avec mon petit amour qui est au plus mal... Le rendez-vous chez le médecin est pris : 12h45. Je reste avec elle sur le canapé. Sa petite tête est tellement chaude... Elle à l'air si mal... Énième prise de température : 39°C. J'espère que le doli va vite faire effet.

10h30 : Elle est pale... Et encore plus chaude...  Toute amorphe. Je reprends sa température... 39,8°C. Et M****, ça continue de monter ! J'ai pourtant tout fait comme  il faut : je l'ai déshabillée, mais pas trop ; lui est donnée du doli...

10h45 : Je l'a trouve vraiment pâle, elle ne bouge plus, ne réagit pas à mes stimuli. Bon, on va passer au bain. Je reprends sa température : 40,2°C. Je flippe !!!! Mon bébé si speeden temps normal est toute molle, toute pale, ses yeux semblent vides... Itsannest dans mes bras, je m'apprête à monter lui donner ce bain quand d'un coup ses yeux se mettent à regarder en l'aire, ses pupilles sont toutes dilatées... Elle me fait peur, qu'est ce qui lui arrive !!! Je fais quoi ??? Et je suis toute seule !!! J'essaye de garder mon calme toute en essayant de la stimuler. Son corps se raidit, elle tremble... J'arrive enfin à ma chambre effrayée comme jamais je n'avais pu l'être. Ses mâchoires se serrent. Là, je réagit qu'elle convulse ! J'ai peur qu'elle s'étouffe... Mais je n'arrive même pas à lui ouvrir la bouche tellement elle est contractée. Je me sens si impuissante... J'ai peur... Je veux que Pierre soit là... Allez ma fille, réagit !!! Et d'un coup, elle se met à vomir par le nez, la bouche... Mon dieu que j'ai peur !!!

Ça y est, enfin, elle pleure !!! Elle reprend des couleurs, son regard redevient vivant !!! On patauge dans le vomi mais ça va mieux. Elle pleure...

 

J'ai eu la plus grosse peur de ma vie !!! Mais bizarrement, je n'ai pas cédée à la panique, j'ai su rester calme même si au fond de moi c'était la panique totale !!! Mon dieu que ça fait peur ces convulsions ! Maintenant je comprends mieux mes grand-parents quand ils me racontaient les convulsions de papoune ou de tonton, je comprends mieux le regard émus de papy Daniel même 40 ans après... C'est effrayant !!! J'en suis encore toute bouleversée...

 

Après la grosse crise du milieu de mâtiné, elle est passé au bain. La fièvre a baissé... Un peu. Mais vomita était passée en action et a redécoré l'étage !

 

Verdict du médecin : une gastrite.

Il a su nous rassurer comme il fallait par rapport à la convulsion.

Maintenant toute poussée de fièvre est à prendre au sérieux. C'est plus effrayant que dangereux, heureusement... Et il faut savoir que ça ne laisse aucune séquelle chez l'enfant. Mais chez le parent, c'est plus que destablilisant, c'est très choquant...

 

Après deux jour, ouha !!! Nénette va beaucoup mieux, elle est reparti à la découverte de nouvelles bêtises, crie toujours autant qu'avant et est toujours aussi chipie ;)

 

 DSCF7709.JPG

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

cindy 07/01/2011 17:12


ah oui dit donc c'est super impressionnant rien que de lire ton article j'en ai des frissons ! pauvre nenette !! en tout cas encore bravo pour ton self control moi j'aurais cédé à la panique,
pleuré ... =(
gros bibi