Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Une fessée rien que pour son bien

Pour aller à l'école de l'Aînée, on passe devant l'école Publique de notre village. Cette école est située face à un lotissement tout neuf où sont installées beaucoup de familles

C'est l'idéal comme emplacement !

 
Bref,  n'est pas le sujet...

 

Nous revenions tranquillement de l'école avec l'Aînée. Au volant de mon break, j'écoutais ma poulette me narrer sa journée qui fut bien remplie, surtout qu'elle a mangé à la cantine !

Quand je passe devant cette école, mon bolide se mute directement en escargots scruteur d'écolier trop pressés de rentrer chez eux. Je fais gaffe, tout le temps. Ça arrive trop vite les accidents !

C'est alors que j'aperçois une maman et son fiston s'approcher de la route (qui était, il y a peu encore, surtout empruntée par des tracteurs, une petite route de campagne...).


Maman très occupée par son smartphone n'a pas vraiment l'oeil sur son fiston.

Fiston sans doute pressé de rentrer gouter commence à s'engager sur la chaussée... Quand il m'aperçoit et s'arrête.

J'étais arrêté aussi.


La maman n'a pas vu la scène, elle a seulement "trouvé" son fiston sur la route devant un véhicule arrêté.

Elle a eu peur, je pense.

 

Elle m'a retournée le coeur.

 

La maman s'est jetée sur son fils, lui hurlant dessus de faire attention !

Elle l'a attrapé par son cartable, faisant par son geste brusque tomber son enfant qu'elle voulait protéger.

Elle l'a relevé violemment avant de lui sortir :

"Putain, je t'avais dit de faire attention ! Putain, tu vas t'en prendre une et une bonne ! Avance !"

Le fiston, du haut de ses 6 ans, pleurait de tout son être, apeuré par une maman qui ne voulait que le protéger...

 
Ils m'ont regardé. 

Je me suis senti mal.

J'ai eu envie de vomir.

Une scène banale de la vie, une scène banale de Violence Éducative Ordinaire.

 

Peut-être que si cette maman avait donné la main à son fils au lieu de lire ses messages, peut-être, qu'il lui aurait tranquillement raconté sa journée. Ils se seraient approchés de la route, je me serai arrêtée pour les laisser passer et ils seraient rentrés tranquillement pour un bon gouter au soleil.

Peut être.

 

Ben moi, en attendant, leurs regards m'ont tellement retournée que j'ai  m'arrêter un peu plus loin, je me suis senti mal.

Mon Aînée a été choquée par cette scène. Elle n'a plus reparlé de sa longue journée d'école mais me questionne sur le pourquoi du comment de ce qui s'est passé avec le petit garçon.

 

Le regard de cette maman était plein de peur. Elle a eu peur que son fils se fasse renverser.

Le regard de cet enfant était plein de peur. Il avait peur de sa maman.

Sacré paradoxe de vouloir enseigner par la peur.

 

ecole.jpg

 

Il fallait que ça sorte, il fallait que je l'écrive...

Allez go ! J'ai séance de calîn, moi !

 


Rendez-vous sur Hellocoton !

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos

Marie

Maman de trois enfants {I. 6 ans, M. 3 ans, E. 18 mois } passionnée par l'éducation positive et respectueuse, je partage ici mon quotidien de bretonne sur le chemin de la non violence éducative. Vous y trouverez aussi tous plein de petits bonheurs, mes coups de cœur et tout ce qui ponctue mon quot
Voir le profil de Marie sur le portail Overblog

Commenter cet article

working mum 17/10/2013 22:04

pff tu m'étonnes, je comprends pas cette logique!!