Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Un p'tit lait-lait ?

Voilà maintenant un peu plus de 7 mois que mon petit chou-coeur tétouille les nénés de sa maman à chaque repas...
Et oui, déjà 7 mois... Ça me fait penser que je suis plus près de l'arrêt de l'allaitement que du début... Mais bon Itsann a encore besoin du lait-lait de sa maman, alors on continu en essayant de profiter un max de ces moments d'intimité entre nous deux !!!
D'ailleurs avant de zapper ces moments magiques, un petit remake de ma période laitière s'impose !

Pourquoi lait-lait ?
Au début comme tous jeunes parents, il ne nous a pas été très facile de différencier les pleurs de notre chère chouineuse, qui pleurait beaucoup, tout le temps, sans s'arrêter...Si elle s'arrêtait quand même... quand elle dormait.
Puis les jours passant, nous avons réussit à comprendre notre pépette !!! EREKA !!!! Nous avions identifié son pleur lorsqu'elle avait faim !!! Ça donnait un truc du genre "Lèèèèèèèèèèèlèèèèèèèèèèlèèèèèèèlllllè" (il faut l'imaginer toute rouge, la bouche grande ouverte, la tête un peu en arrière) !!!
De là, est arrivé notre nominatif de la tétée : "le lait-lait" ! 
Et ce sacré lait-lait, heureusement qu'il est là !!!

Nos débuts un peu cahotiques : 
DSCF3057Pendant ma grossesse, j'avais bien pris le temps de "bien" me renseigner sur l'allaitement, mais tant que je n'avais pas cette petit bouche affamée au bout du sein, c'était trop facile de dire moi je ferai comme ça !
Je m'étais dit : "C'est sur, pour nous ça sera à la demande et pas autrement !!!" Mais une fois bébé là, que signifiait vraiment "à la demande" et comment s'organiser pour bien gérer cet allaitement tout en évitant de stresser ???
A la mater, pas de problème, dès qu'elle pleurait, hop, au sein ! Mais une fois à la maison, qu'elle galère... Je me retrouvais esclave de ma petite goulue. Assez difficile à accepter... Et puis c'est surtout mes mamelons qui commençaient à ne pas trop apprécier, en se transformant en de magnifiques crevasses... Bon les filles, c'est vrai que ça fait mal mais bon il y a vraiment pire...
Alors sur les conseils de l'entourage et du corps médical, nous avons commencé à la rythmer : pas plus de 20 minutes sur chaque sein et pas moins de 3 heures entre chaque tétée. Quelle connerie nous avons fait !!! Nous avons tenté 1 semaines, ça a été affreux... Elle n'a jamais autant pleuré qu'a cette période là... C'était affreux de la laisser pleurer dans son lit, à attendre que les trois heures passent... Le plus difficile , s'était le dernier quart d'heure... Souvent je finissais moi aussi en pleur... Nous avons donc réduit l'attente entre deux tétés à deux heures mais ça ne lui convenait pas non plus.
A la visite du premier mois, mon médecin m'a dit : " ça serait quand même bien de réessayer toutes les 3 heures, il faut commencer à lui imposer un vrai rythme ! "  La, je me suis dit : " Fuck les médecins, ils m'ont déjà bousillé mon accouchement, je ne vais pas leur laisser le luxe de faire planter mon allaitement !!!"
De là, j'ai décidé de me consacrer exclusivement à NOTRE allaitement !!!
J'ai d'abord acheté des bouts de seins en silicone, histoire de permettre à mes mamelons de cicatriser tranquillement, en même temps j'ai épuisé le stock de crème castor equi de ma pharmacie et j'ai dit Merde au ménage, repassage, vaisselle et autres corvées. Une seule chose ne comptait plus que pour moi, passer ce cap de l'apprivoisement de mon allaitement !
Dès que ma pépette poussait un petit "Léééééélééééé", je lui présentait mon arsenal qu'elle aspirait telle une affamée ! C'était génial de prendre enfin du plaisir à nourrir ma fille !!! D'entendre ses "GLOU-GLOU-GLOU" et de la voir s'endormir toute reput sur ma poitrine... A ces moments là, j'aurais aimé pouvoir arrêter le temps et passer le reste de ma vie à l'admirer... Elle était si paisible... Toute abandonnée sur moi, sa maman...

Les trois premiers mois :
DSCF2697Le cap de l'apprivoisement enfin passé, je prenais un plaisir fou à m'occuper de ma fille et à rester avec elle toute la journée. La tétée à peine fini, j'avais déjà hâte d'être à la suivante !!! Je n'ai même pas de mots pour expliquer ce que j'ai pu ressentir et que je ressens encore au moment de chaque tété... L'impression de rentrer dans notre bulle à nous, pleine d'amour et de douceur... J'ai l'impression de lui donner tellement dans ces moments là que mon coeur me parait trop petit pour contenir tout mon amour... C'est notre moment à nous, rien qu'à nous et pour rien au monde je l'échangerai contre quoi que ce soit !
Notre allaitement était donc enfin passer, pour de vrai, à la demande. Fini les heures, les calages, les pendules et mesures !!! Depuis je ne porte même plus de montre... Elle avait faim, elle buvait, c'est tout !!! Puis elle s'est "calée" toute seule : a peu près une tété toutes les trois heures. Mais rien n'était fixe. Si elle avait envie d'un petit lait-lait au bout de vingt minutes et bien elle avait son petit lait-lait. C'était tellement plus simple...
Puis aux alentours de ses trois mois, méga grosse crise !!! Mais cette fois j'étais renseignée (merci la Leche League), elle était en pleine poussé de croissance et avait donc de nouveaux besoins au niveau de mon lait. J'ai fait une pause de deux jours où Itsann est restée à mon sein en permanence. Deux jours comme au début, ave méga grosse montée de lait. Mais vu que ma pépette était dispo et moi aussi ce moment est passé comme une lettre à la Poste !!!
Et s'était repartit pour de merveilleux moments...
DAV 1103Pendant la grossesse, et même au tout début de l'allaitement, une seule chose me rebutait dans l'allaitement, c'était le fait de montrer ma poitrine en public !!! Et oui pas facile de se dévoiler quand on est une grande pudique... Au début je m'isolais pendant la tétée, mais la tétée était tellement longue que je me coupais de vie sociale. J'ai donc pris sur moi et me suis mise à allaiter devant les gens... Enfin, la famille pour commencer. Puis les amis. Au resto. Au supermarché. En fait le regard des autres sur moi nourrissant mon enfant, était tellement admiratif que j'en ai pris confiance en moi. Et puis en fait, il n'y a pas grand chose à voir à part un bout de peau et un morceau de mamelon au moment où bébé lâche le sein. Il m'est arrivé d'être gênée... Deux fois ! C'est peu sur le nombre de tétées qu'a pu prendre ma poupette !!! Une fois, une connaissance, un homme, m'a mis très mal à l'aise. Pendant tout le long de la tétée, son regard cherchait ma poitrine... C'était la première fois que je me retrouvais gênée et qu'une personne voyait le côté sexuelle de ma poitrine... En même temps, il faut vraiment avoir les idées mal placées pour voir quelques chose de sexuelle lorsqu'une femme nourrit son enfant... Pôve mec !!!! La seconde fois, j'étais au Mc Do avec ma petite soeur. Une nénette d'à peine 18 ans s'est mis à me sortir un speech d'une débilitée incroyable sur le fait l'allaiter ma fille dans un lieu public... Je l'ai vite calmée en lui disant que quand ce serait à son tour de nourrir son enfant, elle verrait certainement les choses autrement ! Toc (avec le pied de nez qui va avec !)!!! A part ces deux co**ard, je n'ai eu que des regards admiratifs !!! Ceux que j'ai préféré ? Les mamys qui me regardaient si tendrement, un regard qui disait tellement de choses que je me sentais d'un coup très fière d'allaiter mon enfant. En même temps depuis que je suis maman je n'ai jamais été aussi fière de ce que je faits et de ce que je suis devenue !!!!

Et maintenant ???
DSCF4352Sept mois que j'allaite Itsann et Sept mois de pure bonheur !!! Le lien que nous avons entre nous deux est tellement fort...
Maintenant qu'elle mange des purée et qu'elle est calée "comme une grande", mon entourage commence à me demander quand est ce que je compte arrêter. Et bien figurer vous, que je n'en sais rien. Je ne pense pas que j'irai au delà de ses 1 an car j'ai aussi besoin de retrouver mon intimité, que mon homme me retrouve... Mais j'aime tellement ces moments qui son encore plus magiques depuis qu'elle s'intéresse ! Et puis ça lui est tellement bénéfique !!! Elle pousse comme un petit champignon !!! Et est déjà "costaude" comme un Roc !!!
Certaines maman m'envie de pouvoir encore l'allaiter et bien rien que pour elles, pour ces mamans qui n'ont pas la chance d'avoir pu continuer l'allaitement, pour elle j'ai envie de continuer. C'est bizzard ... A chaque fin de tétée, quand Itsann se noie dans mon regard, toute repus, avec du lait partout sur la visage, j'ai une pensée pour ces mamans et me dit que j'ai vraiment de la chance et que pour rien au monde je n'aurait pu arrêter par nécessité...


n&b5Avant d'être enceinte d'tsann, je ne voyais pas du tout l'intérêt de l'allaitement, je disais toujours : "Moi, c'est sur, ça sera bib', je ne pourrai jamais allaiter !" Puis ma choupinette est arrivée dans mon bidon, et là je n'ai plus du tout vu les choses de la même façon, c'est devenu une évidence pour moi, je ne me voyais pas donner un biberon à ma fille mais plutôt l'allaiter. Et lorsque je l'ai eu dans les bras, cette petite fille toute fragile, ça a été une certitude, il fallait que je donne le meilleur à ma fille : mon lait !
Si je pouvais conseiller des futures maman, je leur dirais de foncer sans hésiter, c'est tellement magique !!! Et au jeune maman qui galère, je leur dirais de croire en elle et en leur bébé, d'y aller au feeling, de ne pas écouter les médecin qui n'y connaisse pas plus de choses qu'elles, mais aussi qu'il faut en avoir vraiment envie et qu'il faut s'accrocher car ce n'est pas toujours tout rose... Mais les gerçures et autres mastites sont vite oubliées lorsqu'on voit son petit bout s'endormir, repu, sur notre poitrine, la goutte de lait au coin de la bouche... Et ce sentiment de fierté est tellement fort qu'il faut le vivre !!!

Un jour ma maman m'a dit qu'elle étais fière de moi pour l'allaitement... Je voudrais juste lui dire : JE T'AIME.

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos

Marie

Maman de trois enfants {I. 6 ans, M. 3 ans, E. 18 mois } passionnée par l'éducation positive et respectueuse, je partage ici mon quotidien de bretonne sur le chemin de la non violence éducative. Vous y trouverez aussi tous plein de petits bonheurs, mes coups de cœur et tout ce qui ponctue mon quot
Voir le profil de Marie sur le portail Overblog

Commenter cet article

Magali 25/03/2010 21:05


C'est un joli témoignage :-)
Je suis monitrice de Tribu Koala et également anime LLL. A ce sujet, mes réunions sont à Dingé (40mins), pas tout près mais mieux que rien..


millet 25/02/2010 10:35


merci ma chérie, je suis tellement fière de toi à chaque instant de la vie, et tu fais ce que je n'ai pas pu faire. Si on m'avait expliqué, peut-être que moi aussi j'aurais allaité. Mais bon ça ne
s'est pas fait ainsi. Alors à travers toi et ma petite fille, je revis ces années sacrées!!continue à suivre tes instincts, c'est bien, et sache que je t'aime aussi mon coeur. maman.


Cecile 22/02/2010 14:14


Bravo à toi pour cet allaitement réussi, j'aurai aimé en faire autant !


La Mouche Stésté 21/02/2010 14:19


Un ptit prix pour toi sur mon blog.

Bizzz, Stéphanie


anneso 19/02/2010 14:18


et voila à chaque fois je pleur !!! n'importe quoi !! c'est beau a lire en tout cas
bisous ma soeur moi aussi je suis fiere de toi !