Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Tchao Touriste

Un cortège bien sombre...

Une multitude de voitures sombres, la plupart surmontées de GROS coffres de toit...

Les passagers sont tout aussi sombres. Aucun sourire n'éclaire leur visage si bien bronzé. Pourtant il fait beau et chaud (moi ça me fout une de ces patates ce soleil !)...

 

On croirait un cortège d'enterrement...

 

Non, non, détrompe toi ! Regarde un peu plus près. Matte les plaques, vas-y matte les plaques (fait le discret, hein, il parait que ça devient un acte de racisme régional...) !!!

Alors, tu vois quoi ? A part que ces voitures sont pratiquement toutes des 4x4...

Et oui, beaucoup d'étoiles rouges à 8 branches...

Et non, tu n'y retrouves pas les huit numéros des huit départements qui constituent la région Île de France. Il n'y a que des 75, 78 et 92... Je sais...

 

C'est le cortège du Retour-du-Touriste !!!

Bison futé dit que c'est le plus gros ! Tu as de la chance !

 

Le touriste est triste de rentré chez lui. Le touriste s'est levé à l'aube pour remplir son Audi familiale de ces quelques sacs remplis de souvenir. Il faut prendre la route de bonne heure, il va faire très chaud (c'est encore ce petit bison qui l'a dit) ! Un dernier au revoir à grand-pa et grand-ma (qui restent profiter un peu... sans les enfants et petits enfants. T'inquiète, ils se revoient dans 15 jours). Ça y est, le moteur vrombit. C'est (tristement) parti... Un dernier regard vers la mer... Et voilà, les vacances sont belles et bien finies...

 

Je pourrais compatir. Je pense même que je pourrais pleurer tellement ce spectacle est triste...

 

MAIS NON.

 

Je cris HIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIHAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAA !!!!!!!!!

 

Je lui dit :" Vas y rentre chez toi, TOURISTE !

Casse-toi, tire-toi, bye-bye, KENAVO !!!

 

Mon coeur est tout léger ! Je suis aussi excitée qu'eux à la veille de leur départ en vacances !

Je vais enfin retrouver ma côte !!! Ma Côte d'Emeraude que je kiffe grave (même le Pays Basque n'aurait pu la remplacer, ha ça non !) !

 

Je vais pouvoir profiter de mes belles plages désertes...

Je vais pouvoir me détendre avec mes enfants sur mon sable fin, je vais pourvoir me baigner dans cette eau limpide quoi qu'un peu fraîche (mais qui atteindra au moins les 19°C parce qu'elle aura chauffé tout l'été)...

Je vais pouvoir me relaxer sous ce soleil de fin d'été, qui n'agressera pas ma peau blanche de Multi-qui-essaye-de-gérer-son-quotidien (sans avoir une grande famille, à particule, qui se colle à 3 cm de ma serviette et qui braille tout en jouant au ballon au dessus de mon bébé alors que la mer est basse et qu'on a les plus grande marrée d'Europe...*)

Je vais pouvoir faire une "piscine" pour ma fille sans qu'un petit branleur vienne la lui piquer à l'heure du goûter (et que sa mère m'engueule parce que ma fille pleure, que son gamin ne l'a pas voler et que "qui part à la chasse, perd sa place" ! Et c'est qui qui s'est tapé le creusage pendant 1h, hein, c'est qui ??? Ben c'est bibi.)

 

(Je te préviens tout de suite, cet article risque de m'énerver, donc de t'énerver aussi. Je sens déjà mes poils s'iriser...)

 

Je vais pouvoir retourner au marché... Je vais pouvoir acheter de bon produit bio de chez nous... Je vais pouvoir retourner craquer sur le stand Petit Bateau... Je vais pouvoir me gaver des rouleaux de printemps du Panier à Riz... Je vais kiffer être seul dans une allée du marché, un mardi matin...

 

Je vais recommencer mes balades sur la côte, à Dinard et j'irai même boire un verre à Saint Briac ! J'irai peut être me faire Intra... Une glace au Sanchez... Hummm

Je vais pouvoir, enfin, voire les potes qui mettent un coup de collier au taf en été (et oui, saison oblige !)...

Je vais retrouver ma vie de locale qui retrouve sa petite ville et qui tape mille bises à la fête de la nature de Dinard...

 

Bref, je vais revivre !!!

Oui, oui, tu as bien compris, je vais revivre et non pas "survivre le reste de l'année" comme croit le Touriste.

Et oui, le local peut vivre sans le touriste (toute l'économie locale n'est pas baser sur son porte-monnaie qui est, d'ailleurs, rempli d'oursins) et qu'est ce qu'il le vit bien, le local !!!

 

Ah, le Touriste se dit Local... Ouais, ben il l'est pas !!!

 

Le touriste-ex-local a choisit de quitter la région il y a 2 ans, 10 ans ou même 3 générations alors il est devenu un simple touriste... Et ce n'est pas parce qu'il possède une maison de famille Pointe du Décollé qui, en plus, reste fermée 10 mois de l'année qu'il est "d'ici". Il a choisi de partir. Il est parti. Point.

Il a choisi de fuir l'ennui du mois de février en Bretagne. 

Il a choisi l'argent à la qualité de vie.

Il a choisi la foule des boulevards aux plages désertes de novembre.

Il a choisi l'aire pollué (et il y contribue bien sur avec son 4x4 immatriculé dans le 75*) à l'aire iodé et cinglant de l'hiver.

Il a choisi les fêtes branchées aux troquets déserts.

Il a choisi.

 

Moi aussi, j'ai choisi.

Je vis ici, chez moi.

 

Mais ne t'inquiète  pas, cher Touriste, je pense à toi toute l'année !

En fait, je peste après toi, je revendique mes droits de local, je rêve même que des bretons aussi couillus que les Basques prennent les choses en main... Je rêve d'une Bretagne aux Bretons ! 

 

Je rêve juste...

 

Alors je ne peux que pester après toi, touriste !

 

Pourquoi ?

 

Parce que tu fais mourir ma région !!!

Parce que quand tu pars, ici il n'y a plus rien. Non, pas que l'effervescence estival me manque, loin de là...

Mais tout simplement parce que toute la côte t'appartient, en fait !

Toi, qui as choisi de partir, tu investi dans du secondaire.

 

Les résidences secondaires...

Un fléaux pour nos côtes françaises...

Tu investis, tu achètes dès qu'on peut apercevoir un bout de mer (même du grenier). Tu achètes pour tes vacances ; deux mois que tu partages avec le restes de la familles. C'est tout.

Tu fais donc flamber les prix.

Les prix de tout ! De l'immobilier... à la baguette de pain !

 

T'y crois pas, hein ? Et ben si.

Quand tu viens chez nous, toi le parigot, tu dépenses tellement peu (sans doute à cause des impôts que tu payes pour ta baraque vu sur mer) que pour que tu serves un peu à quelques chose (faut pas croire,hein, le touriste est censé remplir les poches du local) et ben tout augmente !

Toi qui est là 15 jours et qui a ta paye de parisien qui vit dans une ville hyper chère tu ne remarques rien, c'est les même prix que chez toi. Mais moi, quand, avec mon SMIC (qui lui n'augmente pas pendant les vacances des autres. Oup ! J'avais oublié les 2% du mois de juillet), je dois payer presque 1€ de plus par article en plein été, et ben j'ai les boules ! Et je te déteste parce que je ne peux rien faire de l'été à par compter mes sous...

 

Revenons à l'immo.

Tu achètes tellement tout, que tout augmente car tu achèteras à n'importe quel prix !

Ça pourrait être positif pour nos belles demeures classées, si seulement tu les entretenais et les réparerais au lieux de les abattre et de reconstruire du clinquant-tout-neuf, que tu vas laisser fermé de septembre à juin. 

 

Voilà, surtout pourquoi on pense à toi en hiver.

On te déteste parce que tu as tout acheté sur le front de mer et que tout est fermé.

C'est triste...

 

Et bien sûr, maintenant tu commences à investir dans les terres ; et là, tu attaques directement le jeune local, qui comme moi, à choisit une vie de pecnot-pauvre.

Le local ne peut plus habiter sur ses terres, tu as fait monter les prix en flèche !

Alors le local construit de petites maisons à 40km de la côte à cause de toi. Pourtant, il en rêverait de voir grandir ses enfants dans cette ville dont il fait parti des vielles familles... Mais non, pour ça il faudrait qu'il soit milliardaire, le local...

Évidemment, on rentre dans un cercle vicieux...

Les villages côtiers deviennent saisonniers... Les commerces ferment, tout comme les écoles... Les villages se vident.

Mais ça, tu ne le vois pas pendant tes 3 semaines de vacances où la côtes est en pleine d'effervescence.

 

 

C'est bientôt la rentrée, alors tu pars. tu rentres chez toi comme tous ces autres moutons, comme tous le troupeau, dont tu  penses ne pas faire parti.

Tu vas retrouver les bouchons, ton bureau...

Ton bronzage va s'effacer tout comme ta joie de vivre...

Tu pesteras dès le mois d'avril après tout ce monde parisien ; alors tu t'autoriseras un week-end en Bretagne en mai...

Et enfin, ce sera TES vacances et tu iras prendre l'aire à sur la Côte d'Emeraude.

 

Et c'est toi que je retrouverai à 30 km sur le Barrage*.

Toi qui te croit, d'un coup, seul au monde parce que tu n'es pas sur un périph.

Toi qui pense que tout le monde est en vacances. 

Toi que je maudis à rouler sur la voix de gauche* et qui me bloque alors que je pars bosser.

Toi que j'aurais envie de démonter parce que je me serrai tapé ce p***** de Barrage de la Rance.

Toi qui aura l'idée d'aller visiter ce site unique et qui fera durer le bouchon 3 fois plus longtemps (bon là, c'est pas trop de ta faute, c'est le feu qui est mal foutu).

 

Oui, toi, s'il te plaît, la prochaine fois que tu viens en vacances sur MA Côte d'Emeraude, pense à moi. 

S'il te plaît, arrête de flamber et de nous prendre de haut sous prétexte qu'on est des ploucs, prends plutôt une location et revends ta baraque, fait tes courses dans les petites supérettes de village, arrête de croire qu'en Bretagne on porte tous la vareuse et le pantalon en toile, le ciré jaune et les bottes aigle, le jeans retroussé et les espadrilles... Et je t'en supplie, arrête de te la jouer local, parce que tu ne l'es pas (et franchement le déguisement de breton moderne c'est plutôt moyen...), arrête de te plaindre du temps (parce que si tu voulais du soleil et de la chaleur, c'est pas chez nous qu'il fallait venir).

S'il te plaît, pense que tu viens en visiteur que tu n'es pas chez toi.

Conduit toi en vrai touriste, celui qui profite et qui fait vivre la région.

Tu verras que si tu arrêtes de croire que tu sors de la cuisse de Jupiter, tu verras, que le bretons est vraiment très cool ( et qu'il ne porte ni de vareuse, ni de ciré jaune, ni d'espadrille).

 

A l'année prochaine, alors !

 

TCHAO TOURISTE !!!!

 

(* si quelqu'un a une explication à ce qui est suivi d'une étoile, je serai ravis qu'il m'en fasse part)



Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article