Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Petite odeur

Première tétée, il est 8h.

BabyCadet, toujours ponctuel, tète goulûment ce sein près à exploser après une grosse-nuit-tour-de-l'horloge.

 

Une petite odeur parvient jusqu'à mon nez délicat du matin. Une petit odeur loin d'être agréable mais presque insupportable. Une petite odeur presque aigre. Une petite odeur qui m'agresse de bon matin. Une petite odeur presque écoeurante au bout de 10 minutes...

BabyCadet, lui, n'a pas l'aire d'être dérangé. Il tète toujours aussi goulûment et fini par se rendormir collé à ce sein qu'il aime tant... Même quand ça pue !

 

11h30... Nouvelle tétée.

Whaou !!! Que ça pue !

Le mammifère que je suis hume son petit dans le moindre petit pli... Non. BabyCadet, lui, sent la rose. Il est lavé, habillé, coiffé... Tout propre le petiot !

 

14h... Gobage de nichon pour Monsieur Baby.

Après 3 minutes, cette odeur me revient... Je renifle, hume, sent... C'est bien mon lait qui pue !!!

Mais comment peut il boire ça ???

Mon fils, comment peux-tu boire un truc aussi infâme ???

Pas de problème pour BabyCadet qui se rempli le bide tant qu'il peu !

 

Par contre, la maman torturante de méninges que je suis commence à cogiter à un aliment qui aurait pu parfumer, à ce point, son précieux lait...

Le week-end Pascal m'a fait faire quelques écarts... Un peu de champagne par là... Un petit Saint-Emilion par ici... Mais bon, j'ai déjà craqué pour une petite bière ou un verre de rosé et ils n'ont jamais parfumé le breuvage "sein".

Il faut que je trouve... Il faut que je trouve...

Quelque chose de fort en goût que j'ai pu manger hier...

Quelque chose d'amer...

Serait-ce le kilo de chocolat que je me suis enfilé ? 

Je ne pense pas, vu les kilos de nute**a que je m'enfile depuis l'accouchement...


...

 

 

Ah... Les brochettes ! Les légumes crus... Je suis sur que c'est eux les coupables !!!

 

 

 

15h30... BabyCadet me fait signe que notre moment sein va commencer.

Mon odorat se prépare...

Je renifle tant que je peux.

Il faut que je trouve, il faut que je trouve...

 

Et d'un coup, l'illumination !!!


Le poivron.

Ça sent le poivron.


Maudits légumes grillé !!!

La prochaine fois, je saurai qu'il faut blanchir ces sacrés poivrons verts, tout comme éviter la pizza thon/persillade pour ne pas terminer seul au monde au milieu de cette odeur qui ferai fuir toute une assemblée...

Ainsi j'éviterai à mon fragile odorats de subir cette agression olfactive. Je crois qu'il ne supporterai pas... Mon cher petit nez...

 

Pumba, comme je compatis...

 

pumba.jpg

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

cindy 05/05/2012 19:30

j'ai eu ce problème aussi c'est vrai que c'est écoeurant cette odeur moi je me suis meme demandé si le lait pouvait tourné dans le sein mdr j'ai vite trouvé le coupable aussi mais bon tant que ça
n'empèche pas nos loulous de tété c'est le principal