Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Nos potes à poils et bébé : comment gérer les débuts

Comme beaucoup de jeunes couples, tu as craqué il y a quelque temps sur une jolie bête à poil. Dans le meilleurs de cas tu as opté pour un furby, bravo ! Mais si (comme moi) tu les préfères un peu plus vives ces bestioles, tu as  choisir un mignon petit chien... qui a bien grandi !

Tu lui sortais des "vient voir maman, va voir papa" sans penser à demain.

Mais demain, on y est. Et en plus, dans le demain d'aujourd'hui tu auras bientôt une petite boule de chair rose qui prendra tout ton temps ; une petite boule que l'on appelle bébé.

Hors de question de mettre ton premier gosse, certes poilu, de côté !

Tu l'as charmé, il t'a aimé. C'était la fusion... Mais bientôt sa place va changer, un enfant humain va le faire dégager tout en bas de la hiérarchie, à sa place de chien. 

Du canapé, il va passer au tapis...

 


Histoire de lui faire passer la pilule-à-couche en douceur, voici quelques petits conseils.

(Testé et approuvé avec mon fauve à l'arrivée de l'Aînée, puis rebelote à l'arrivée de BabyCadet)

 

 


1°) Marquer son territoire

 

Bébé va arriver, sa chambre est prête. Mais voilà, sa chambre, ton animal y passait souvent, ou pire, c'est son ancien squatti...

Laisse cette pièce ouverte et empêche ton animal d'y entrer, chasse le dès qu'il y va. Il faut qu'il comprenne que la chambre de bébé est à bébé et qu'elle lui est interdite.

 

 

2°) Préparer l'arrivée de bébé

 
Ton animal n'est pas complètement bête, il a bien remarqué ce qui se tramait sous ton gros ventre. Histoire qu'il ne se retrouve pas complètement déphasé à l'arrivée de cette boule de chaire criarde, tu peux préparer les devants dès ton séjour à la mater.

Ben oui, les animaux ça marche aux odeurs... Tu peux donc dès les premiers jours de vie de ta progéniture, demander au jeune papa de ramener les vêtements sales, les couches, les langes et de les dispatcher dans ta demeure. 

Il est parcontre important de ne pas les donner à ton animal !

Ton bébé n'est pas un jouet, ni ses couches, ni son body.

Tu ne lui présente pas les premiers objets de bébé, tu les disposes ici et là juste pour que ta bête à poil s'habitue à l'odeur.

 

 

3°) Les présentations

 
C'est le retour de la mater et c'est toute fière que tu rentres au bercail, les meules chargées de lait avec un bébé sous le bras.

Fait "comme ci de rien" avec ton animal. Il viendra de lui-même sentir ce truc bizarre qui d'un coup rempli tout l'espace. 

S'il s'approche de bébé, laisse-le. Surtout ne le chasse pas, il faut qu'ils se découvrent. 

Il peut aussi ignorer ce nouveau truc. Ne t'inquiète pas, il s'y intéressera quand il sera prêt.

 

 

4°) Ne pas l'oublier

 
Et oui, entre les nombreuses tétées, les couches, les nuits de 2h et la maison qui se transforme en capharnaüm il faut bien dire que le temps appartie à ton aine à poil a bien diminué sans que tu t'en rendes vraiment compte...

Mais ne t'inquiète pas, il sera te rappeler à l'ordre par des comportements différents que tu ne comprendras pas vraiment au début.

Ton chien si cool devient un vrai c** : il serait peut-être temps de te pencher sur son cas !

 

5°) Grandir ensemble

 
Bon maintenant que tes gosses se connaissent, il va falloir gérer la "fratrie" !

Une chose à ne pas oublier : un animal reste un animal. Il est donc plus que nécessaire de ne jamais laisser un animal sans surveillance avec un enfant (on ne peut pas savoir ce qui lui passe par la tête).

Suite à mon expérience de multi-mum de deux korrigans et d'un fauve, je dirais qu'il est aussi important de faire confiance à l'animal et à l'enfant. Ton chien ressentira ta méfiance, deviendra méfiant à son tour et il peut avoir des réactions flippantes qui ne seront que le reflet de tes sentiments.

 

 

 

Je ne suis pas maître-chienhein ! Je ne suis qu'une maman avec un fauve qui tente de gérer sa meute depuis près de 4 ans, donc ce que j'avance dans cet article n'engage que moi et peut, peut-être, t'aider à appréhender l'arrivée de ton chérubin de façon à ne pas braquer ton animal qui pourrait devenir vraiment très c** en cas de changement brutal de place au sein de la meute.

En cas de comportement douteux de la part de ton animal pense à faire intervenir un professionnel n'attend pas l'accident.
 

Juste une dernière chose... Avant l'arrivée de bébé, ton pote à poil t'a aimé, tu l'as chéri et il te l'a bien rendu (si on met de côté le fait qu'il a dévoré ta plus belle paire d'escarpin et refait la déco de la cuisine, sans parler du nouveau design de ton canapé), alors : ne l'abandonne pas.

Il t'aime.

 

P1030875.JPG

 


 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article