Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Mon corps, Mon bébé, Mon accouchement... Défi : 1000 témoignages en 1 mois !

Je viens vous parler d'un projet.

Un beau projet qui devient un évènement.

Un défi.

 

Parce que ça reste tabou.

Nos accouchements, on en parle sans en parler. On ne sait pas trop comment s'est censé se passer.

On y va et puis c'est tout.

On nous fait peur, mais on ne nous informe pas.

On nous infantilise, mais on nous tient pour responsable.

On ne nous respecte pas, on ne nous écoute pas.

 

Ces accouchements, quand on ne sait pas, on ne les vit pas, on les subit.

 

Un simple numéro de plus auquel doit s'appliquer un protocole  le respect de la femme, du couple, ne semble pas avoir sa place. Et je ne vous parle pas du nouveau-né, ni des conséquences d'un accouchement bafoué sur le psychisme de la maman, du couple, de la famille.


Ce défi, c'est de rassembler 1000 témoignages d'accouchement en 1 mois.

 

Il faut qu'on raconte, il faut qu'on partage, il faut qu'on parle !

 

Non, nous ne sommes pas obligés à subir !

Oui, nous avons le droit au respect !

 

Ce jour unique, il devrait nous appartenir. On devrait pouvoir le vivre comme on le ressent.

 

Je sais trop bien de quoi je te parle, ce premier accouchement qu'on m'a volé me hante encore tous les jours... Cette césarienne, elle n'aurait pas  avoir lieu.
Je le sentais.

Il m'aura fallu attendre un autre enfant, pour qu'enfin on me le confirme.

Je lui en veux tellement à ce médecin qui s'est pris pour Dieu, qui m'a pris pour une conne inculte en me racontant des âneries aussi grosses que moi, à l'époque.


Avec l'Aînée, il manque un truc. 

Je l'aime, on fusionne, c'est ma fille mais il manque un petit truc entre nous deux.

Ça me fait comme-ci... Comment dire...

Elle m'a été arraché.

Ce lien on nous l'a coupé puis nous l'avons raccommodé via ce fil d'amour lacté. On a fait comme on a pu, mais j'aurais toujours cette impression d'avoir loupé un truc et de passer mon temps à combler ce manque. Il manque comme un morceau à notre histoire...

Avant l'arrivée de BabyCadet, je ressentais ce vide mais encore plus depuis mon deuxième accouchement.

Avec mon fils, rien n'a été coupé. Tout est une continuité...

 

Je ne suis pas la seule, c'est sur.

Alors on se mobilise!!

 


Que tu sois une maman ou un papa,
raconte ce qui t'a déçu, attristé, enragé, dépité, traumatisé.


Rejoins ainsi le défi de rassembler en un mois 1000 témoignages tels que le tien, à partir du 28 janvier 2013.


Ceux-ci seront diffusés pour sensibiliser le grand public et les autorités pertinentes sur ces violences ordinaires.

Ils seront accompagnés d’une manifeste pour le respect de la femme et de l’homme qui deviennent parents, et du bébé à naître.

 

 

Tu penses bien que vu mon attrait pour ce genre de manifestations, j'y ai mis ma petite graine...

Pour participer, il te suffit d'envoyer ton récit à cette adresse :

- France : monaccouchement@live.fr
- Belgique : monaccouchement@live.bemijnbevalling@live.be
- en Anglais: mybirth@live.com
- Autre pays: monaccouchement@live.com

 

Tu trouveras toutes les informations par ici.

Pour suivre l'évènement via FB, c'est par .

 


C'est simple, ça libère nos coeurs de parents et ça pourra peut-être faire bouger les choses.

A ton clavier !

1000accouchements

 

 

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos

Marie

Maman de trois enfants {I. 6 ans, M. 3 ans, E. 18 mois } passionnée par l'éducation positive et respectueuse, je partage ici mon quotidien de bretonne sur le chemin de la non violence éducative. Vous y trouverez aussi tous plein de petits bonheurs, mes coups de cœur et tout ce qui ponctue mon quot
Voir le profil de Marie sur le portail Overblog

Commenter cet article

angelique 08/02/2013 10:39

Bonjour, ce sujet m'interpelle tout particulierement. ( je t'avais envoyé un message privé sur fb en te disant que je n'avais jamais osé laissé de commentaire et là j'ose!)

Comme toi, j'ai gardé un gout amer de mon 1er accouchement ( meme si je n'ai pas eu de césa ) ou je me suis sentie depossédée de tout.

Pour mon 2eme un beau projet a muri au fond de moi : donner la vie chez moi...
et cela s'est realisé il y a 3 jours...
j'ai accouché chez moi, dasn notre foyer. que du bonheur!

on ne m'a pas accouché contrairement a ma 1ere, mais J'ai donné la vie.
pas de rupture de la bulle familiale. rien n'etait a recommencer, tout était a continuer...

on pourrait en reparler si tu le souhaites.

Merci pour tes jolis billets.

Itmapie 08/02/2013 11:11



Coucou Angélique !


Et bien FELICITATION !!!


Rrrro, ça c'est le genre de com' que j'adore de bon matin

shirleyzepap 05/02/2013 23:44

ben voilà, une fois de plus un témoignage qui me ire les larmes ... Comme je te comprends ... Comme toi, j'ai cette sensation malheureuse qu'il s'est passé un instant où l'on s'est perdu, entre le
moment où ils l'ont sorti de mon ventre par césa et le moment où ils l'ont posé sur mon sein et où elle a tété ... Il manque un instant et cet instant à tout changé. Cette impression d'amour plus
intellectuel que physique... Cette petite coupure qui fait qu'on a loupé une étape ... Je vais de ce pas participer, raconter, à la fois tout ce bonheur et cette petite blessure ...

Cleophis 05/02/2013 09:07

Je vais participer ! Mes deux accouchements étaient totalement différents, entre un raté et un magnifique, ça vaut le coup de les partager. :)