Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les bonbons, c'est pas bon !

 

 

 

"Un bonbon ! Un bonbon !"

"Monmon, monmon, monmon !"

 

Ils en demandent... tout le temps.

 

Pffffff... 

2014-1823gdc.jpg

 

Cela fait maintenant quelque temps que je suis en lutte contre les bonbecs.

Ces trucs qui font plaisir sur l'instant mais qui transforment ma fille en une véritable terreur intenable, je les déteste !

 
Il suffit qu'elle en mange un pour ne plus tenir assise deux secondes.

Il suffit de deux pour qu'elle devienne une tornade.

Il suffit de trois pour que tout refus de notre part se transforme en une colère qui ferait tout voler dans la maison.

Il suffit de si peu de bonbons pour faire s'envoler la sérénité de notre foyer, sérénité balayée en si peu de temps pour si peu de plaisir artificiel...

Et on crie. 

 

 

J'ai commencé à m'intéresser à tous ces additifs que l'on trouve dans la nourriture industrielle alors que ma fille me devenait insupportable.

Si, si, c'est le mot !


INSUPPORTABLE ! 

 
Je me suis informée et j'ai observé. J'ai fait des tests aussi.


Le résultat fut plus que flagrant :

Plus elle ingurgitait de "douceur" plus elle devenait une terreur.

Moins elle en mangeait, plus elle était agréable.

 

Il y avait aussi ses nuits qui devenaient meilleures, sa concentration qui durait plus de 10 secondes, ses crises de colère qui disparaissaient... Bref, l'éviction de bonbons était plus que bénéfique !

 


Je l'ai sensibilisée à tout ça. 

Sans la priver, nous en avons parlé. Elle a très vite remarqué que les bonbons "l'énervaient".

Elle s'y est intéressée.

On a fait un tableau des additifs, elle cherchait les "E-machin" sur les paquets, savait qu'un bonbon rouge vif était plein de colorants qui énervent. 

J'étais fière d'avoir réussi à lui inculquer ça et sous forme de jeu, en plus !

 

 

Les bonbons "classiques" ont été remplacés par des fruits secs, confits et bio.

Elle raffolait des pruneaux, des raisins et des abricots !

 

 

 

 

Ma joie fut de courte durée...

 


Chez tout le monde, les bonbons sont sources de plaisirs ; alors pour faire plaisir aux enfants sages on offre des bonbons.

 


GROSSIERE ERREUR ! 

 
(As tu remarqué, au passage, que le paquet de bonbons offert aux enfants alors que ses parents t'invitent à diner finit souvent par être enlevé des mains de l'enfant car il fait trop le fou ? As tu remarqué que, bien souvent, tu lui dis "ben, tu n'es pas gentil, moi qui t'avais offert des bonbons..." ?)

 


Sache que chaque bonbon est un sacré cocktail de connerie qui surexcite l'enfant (sans parler des merdouilles qui sont à la base  de multiples cancers, mais ça je n'en sais pas encore assez pour pouvoir en parler).

Sache que ce plaisir que tu lui offres me hérisse les poils à chaque fois.

Sache que chaque paquet de bonbons qui rentre sous mon toit finit caché et mangé par Chéri (qui doit sans doute avoir envie de cultiver un cancer car toutes les infos que je lui balance n'ont pas l'aire de le sensibiliser plus que ça.)

Sache que chaque fois qu'elle les trouve, c'est la bataille assurée.

Sache qu'à chaque fois, nous sommes obligés, d'encore, décortiquer les ingrédients à la loupe pour, que d'elle-même, elle les repousse et se jette sur les pruneaux.

Sache qu'à chaque bonbon qu'elle mange, je maudis les gentils qui lui les ont offert.

 

 

Bref, tout ça pour dire qu'on était bien parti mais qu'avec Halloween, les anniversaires, Noël, les diner et les passages chez les grands-parents et bien ma poulette redevient accro et ingérable.

Alors on ranquille pour la croisade anti-cochonnerie (d'ailleurs, tu savais que les bonbons gélatineux sont faits à base de gélatine de porcs élevés en batteries piqués aux hormones, vaccins et autres antibiotiques ? De la cochonnerie...)!

 

 

Pour en savoir un peu plus je t'invite à visionner les deux vidéos de Corinne Gouget qui suivent ;

 


 

 

 

 

Je t'invite par la même occasion à te rendre sur son site  Santé en Danger .

 

 

 

Et la prochaine fois que tu auras envie de faire plaisir à un enfant, pense à ses pauvres parents qui devront certainement gérer une crise après le gavage de bonbecs...

Offre lui plutôt un peu de ton temps, à cet enfant.

Il sera ravi que tu prennes 5 minutes pour t'intéresser à sa vie d'écolier, et promis après il te laissera siroter ton verre tranquillement...

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

melinawitch 05/02/2014 08:26

Ici pour combattre les bonbons avec la grande on a investit dans un deshydrateur et elle fait ses fruits. C est sucre comme un bonbon mais naturelle et elle a ses 5 fruits et légumes par jour sans
problème lol