Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les bébés des autres...

J'ai longtemps cru que j'étais bizarre. 

Ça remonte à quelques temps...

Le temps où je n'avais pas encore été contaminé par le virus de la maternité...

Le temps où c'était les autres qui faisaient des bébés.

A cette époque, ça pondait un peu partout. J'étais contente pour les jeunes mamans. Les voire si rayonnantes et fières de montrer leur petit trésor qu'elles avaient fignolé pendant 9 mois.

J'ai aimé leur souhaiter la bienvenue, à ces petits bébés.

J'ai aimé partager le bonheur de mes copines, les voir heureuses, comblées.

Par contre, je flippais à l'idée qu'elle me les mettent dans les bras...

 

Je n'ai jamais été trop à l'aise avec les bébés des autres...

Je n'ai jamais compris l'intérêt de s'extasier devant un bébé endormi.

Je n'ai vraiment toujours pas compris, le fait de vouloir absolument les porter.

Je n'ai jamais compris l'intérêt de toucher à l'aide de mains... sales.

 

Alors ces bébés, je les regardais... de loin.

Sans l'envie de les nourrir.

Sans l'envie de les bercer.

Sans l'envie de les réconforter.

Je croyais que j'étais bizarre...

 

Puis j'ai eu la mienne, mon bébé.

 

Mon bébé que je devais nourrir.

Mon bébé que je devais bercer.

Mon bébé que je devais réconforter.

J'aimais ça ! Mais c'était mon bébé.

 

Je n'ai pas aimé qu'on me l'arrache des bras.

Je n'ai pas aimé qu'on veuille faire à ma place.

Je n'ai pas aimé qu'on me passe devant pour regarder sa couche.

Je n'ai pas aimé qu'on me reprenne sur mes choix.

Je n'ai pas aimer qu'ils se prennent tous pour sa mère !

 

Ça me faisait mal...

Comme un second déchirement...

Un peu comme ce jours où on l'on a arraché ma perle de son écrin...

Le même sentiment de "vole" que le jour de cette césarienne.

 

Mais j'ai laissé faire.

Et j'ai pleuré.

 

Puis j'ai fait des choix.

J'ai sauté dans mon rôle de maman à pieds joints comme quand on saute dans une flaque d'eau bien profonde... J'ai éclaboussé tout le monde... Ça a déplu à certains.

Pas grave !

C'était mon bébé.

 

Et de là, j'ai compris ce sentiment bizarre que je ressentais lorsque j'approchais un bébé.

Sans doute un peu de cet instinct maternelle, ce sentiment primaire qui fait que la femelle reconnaît son petit.

Ils avaient leur maman, ces bébés, alors pourquoi vouloir les remplacer ?

Vivre ou revivre la maternité par procuration, je trouve ça si mal sein...

 

Alors les copines, j'espère que vous ne m'en voudrez pas de ne pas m'interresser à vos bébés.

Oh, ils sont beaux !

J'adore suivre leurs exploits, les regarder de loin. J'adore suivre vos pas incertains de jeune maman.

Je ne me lasserai pas de vous voire ne faire qu'un avec ce petit être qui n'est que vous.

Mais, désolée, je n'arrive pas à m'extasier devant ces petits bébés pour qui ces échanges avec autrui n'apportent rien les premiers mois.

Je pourrais (comme beaucoup d'autre) les prendre dans mes bras, dire des "faut faire comme ça"... Je pourrais même insister pour le calmer quand il pleure...

Mais je ne veux pas... Je ne peux pas...

Ce n'est pas ma place.

 

Et puis, ces bébés ils vont grandir et puis un  jour, d'eux même, ils viendront vers moi.

Quand au cours d'une soirée, ils auront besoin d'un grand pour faire parler les playmos. Ce jour là, le jour où ils me feront ressentir ce besoin de sociabilisation, ce jour où ils se seront détachés de vous et ben ce jour là, je prendrais vraiment plaisir à jouer avec eux... Parce qu'ils me l'auront demandé, tout simplement...

2012-0699.JPG

 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Le blog de Célia 25/10/2012 22:18

Je suis comme vous les filles, bien que je m'extasie quand même un peu pour les bébés des autres depuis que je suis maman, j'ai toujours du mal à ce qu'on "passe devant moi", souvent les
grand-mères je l'avoue, qui jouent les mère de substitution, ce qui à parfois le don de m'énerver, voir de me rendre jalouse, je me dis que j'ai un problème, mais à vous lire, il semblerait que je
ne sois pas seule.. Ouf^^

Cleophis 18/10/2012 15:23

Oui !!! Je ressens exactement la même chose et des fois, j'ai l'impression que c'est moi qui ne suis pas normale. Quand je suis allée rendre visite à ma belle-soeur qui venait d'accoucher, nous
étions 9 dans la chambre (sans compter bébé et maman) et elle a donné sa fille à tout le monde, le bébé d'un jour a fait tous les bras... sauf les miens, malgré son insistance. Je ne me voyais pas
porter ce petit bout qui n'était pas le mien. Et lorsque j'ai accouché à mon tour, j'ai refusé strictement que quelqu'un d'autre que le papa et moi porte notre bébé. J'ai eu l'impression d'être une
tortionnaire, j'ai bien vu qu'ils étaient fou d'impatience de la prendre mais ils ont respecté mon choix. Ca me fait toujours bizarre de me dire que c'est moi qui ait quelque chose qui cloche.

Itmama 19/10/2012 15:06



Ohlàlà, tu me rassures !!! Je croyais vraiment être "bizarre", je croyais vraiment être la seule... Haaa, la maternitée et ses tabous !!!