Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Je suis sortie de ma grotte...

Ça fait quelques mois que je suis en hibernation.

Mais là, avec la nouvelle année et ses éternelles traditions à principes, je sors de ma grotte. Je n'ai pas vraiment le choix, en fait.

Il faut faire la "tournée de bonne année".

Je t'épargnerai mon avis sur ces traditions plus qu'obsolètes...
 

 

Bref, j'ai une famille.


Ma famille, c'est un peu comme la région parisienne. Elle est grande. Elle s'étale.

Il y a nous quatre, le vieux Paris.

Les vieux quartiers, le centre, là où tout se fait.

Il y a le Paris intra-muros, où on peut rajouter nos parents, nos frères et soeurs. 

 C'est-à-dire les grands-parents, oncles et tantes de notre marmaille et puis les cousins qu'on aime de trop.
Il y a la petite couronne, où je placerai bien nos grands-parents et certains oncles et tantes.

Et il y a enfin la grande couronne.

Là, ça s'étale et ça se mélange, ça va de la tante qu'on voit une fois par an en passant par la cousine à moue et sans oublier le grand cousin que tu n'as pas vu depuis 10 ans.

 

Comme il y a les mégalopoles, nous on a la mégalo Familly 

 

Maintenant que je t'ai un peu représenté mon arbre généalogique, je reviens à mes moutons.

 
Ça fait un peu plus de 6 mois que je choisis mes visites, que je choisis mes sorties.

Les principes et les courbettes pour faire plaisir m'ayant toujours soulés, j'avais décidé de m'isoler, un temps.

 Le temps qu'il faudrait pour apprendre à connaitre mon fils.

Le temps qu'il faudrait pour que ma fille prenne sa place de grande soeur.

Le temps qu'il me faudrait pour reprendre du poil de la bête.

Le temps qu'il faudrait pour que je me remplume.

Le temps qu'il faudrait pour qu'on se retrouve, avec Chéri...

Ça prend du temps tout ça !

 
Mais on y est arrivé.

L'envie de visiter le monde, de présenter glorieusement mes enfants, me revient. 

 
Ça tombe bien, c'est la "bonne année".

 

 

Alors on a lancé les festivités !

 
Je t'avoue que j'avais un peu peur de retourner voir toute cette famille que j'ai évitée pendant près de 6 mois. Cette famille que j'ai "snobée' pour des raisons que j'avais presque oubliées.

 
Mais bon, mes loulous ont une famille, il faut qu'ils la connaissent.

Et si on enlève les réflexions à deux balles et leurs principes ancestraux, ils sont plutôt cool dans nos familles !

 

(Toi, cher membre de ma famille qui me lit, qui que tu sois, j'espère que tu ne te sentiras pas, encore, visé par ce billet que j'ai vraiment besoin d'écrire. Parce que, au final, je crois qu'il n'y a que par ce blog que tu me connais vraiment, parce qu'il faut bien le dire, en vrai, je suis loin d'être pipelette et de parler de ma vie)

 

 

 

Il m'aura fallu une visite !

Une visite de la petite couronne pour que le pourquoi du comment de mon isolement me revienne en pleine face !

 

 

Moi qui me sentais d'attaque pour démarrer cette nouvelle année sur les chapeaux de roues et bien me voilà remisée en fond de pelotons !


Je ne m'attendais pas à des éloges, oh non !

 
J'aurais juste aimé qu'ils ne me fassent pas remarquer mon corps maigre que je réapprivoise au fil des jours.

J'aurais bien aimé qu'ils évitent leurs remarques sur mon allaitement, qui est catégorisé de long et inutile, maintenant.

J'aurais aimé qu'on m'épargne les conseils ancestraux, auxquels j'ai décidé de faire un pied-de-nez quant à l'éducation de mes enfants.

J'aurais aimé, peut-être, de l'admiration et des encouragements pour mon fils qui marche presque, avec ses chaussons souples, et qui mange des morceaux comme nous.

J'aurais aimé qu'on remarque comme ma fille a grandi, comme elle a changé, comme elle parle mieux.

J'aurais aimé qu'on nous encourage dans nos projets pour 2013.

J'aurais aimé juste un peu d'amour familial. Un peu de cet amour qui m'a forgé...

Au lieu de ça, ma maigreur a été mise sur la table à chaque plat.

 Plat qui fut ponctué d'un "Mange !", ou encore d'un "Il faut manger, t'emaig' !". Mais le pire dans tout ça, c'est qu'en plus d'être squelettique, je serais une mauvaise femme qui ne nourrirait pas son homme ; vu qu'il a  (le pauvre) finir tous les plats ! (Pour la prochaine visite, j'emmènerais un entonnoir, le gavage sera plus facile !). 

Ok, je suis maigre, je le sais !

Je n'ai aucunement besoin qu'on me le fasse remarquer !

 

Bien sûr il aurait fallu que je justifie TOUS mes choix quant à l'éducation de mes enfants !

L'allaitement :

"Han, mais tu l'allaites encore ! Il ne te lâchera pas ! Tu vas arrêter quand ?"

"Je ne sais pas, quand il voudra"

"Mais ce serait quand même bien qu'il passe au biberon, ton lait n'est plus assez riche."

Je me suis tu.

Je bouillais intérieurement.

 


La DME :

"Mais ce n'est pas bon pour lui, ça ! (une tomate à l'apéro) donne lui plutôt une chip !"

Je n'ai pas répondu, ça m'a vraiment énervé.

"Donne-lui de la compote, il ne peut pas manger suffisamment comme ça"

La cocotte montait en pression...

 


La marche :

"Mais il faut le faire marcher ! Vous devriez le faire s'entrainer en lui tenant les mains en l'air, il faut le forcer un peu quand même. De toute façon, il n'est pas prêt de marcher avec ces chaussons ! Achète-lui des bottillons dures"

Comment dire...

Nan, il valait mieux que je me taise.

 


Et puis pour l'Aînée, j'avais oublié qu'elle était classée dans la case "sale gosse".

Le moindre geste qu'elle a pu faire était sous haute surveillance de notre hôte.

 Tu comprends sur un canapé on s'assoit. Et puis à 3 ans et demi, il serait peut-être temps de se tenir à carreau !

"De not' temps, les enfants étaient sages"

Je lui aurais bien balancé plein de choses qui font mal...

Mais non, je suis bien élevée.

 

 

Et pour nos projets... évidemment, nous sommes inconscient.
"Vous êtes fou ! Vu la conjoncture actuelle et puis vous avez un prêt !"

Peut-être, mais on n'a qu'une vie, aussi... 


Il était temps qu'on parte, la soupape de la marmite commençait à ne plus suffire.

J'allais exploser !

 


Ils m'ont remis au fond du trou...

 

 

Putain, mais merde !

Moi qui arrivait tout juste à vaincre mes démons !

 

Si je m'écoutais, je repartirais au fin fond de ma grotte m'isoler de ce monde qui juge.
Vraiment, je n'en peux plus de toutes ces remarques incessantes...
Et après ils s'étonnent de ne pas nous voir.


En même temps qui s'intéresse vraiment à nous mis à part notre petite couronne ?

Qui ?

Qui prend de nos nouvelles ? Qui respecte nos choix ? Qui nous encourage ?

Aucun des autres, non. Les autres jugent en permanence ! 

J'ai été 6 mois alité. Je n'ai pas eu un coup de fil de cette mégalo Familly.

Mon fils va avoir 11 mois et il y a encore tellement de gens à principe qui n'ont même pas pris la peine de lui souhaiter la bienvenue. Ces mêmes gens à principe qui nous jugent et nous font mal.

Est-ce qu'on se permet, nous, de les juger, de les blesser ?
Ben, NanOn n'a pas le temps.

Notre Intra-Muros ne laisse pas la place aux cancaneries.

Non.

Avant d'aller voir la paille qu'il peut y avoir chez les autres, je préfère m'occuper des poutres qu'il peut y avoir chez moi. (famille demenuisiers, oblige !)

 

En fait personne ne nous connaît vraiment.


 

Ma nuit blanche m'a porté conseil (merci la 7ème dent du fils !).


Je pourrais me morfondre, leur en vouloir.

J'aurais pu aller à l'extrême et décider de ne plus jamais voire ces personnes qui nous font mal.

Non !

2013 est une nouvelle année. Le chiffre 13 m'a toujours porté bonheur, alors ce sera mon année, notre année !

Je serais plus forte que leur blessure.

Je ne leur ferais pas le plaisir de rentrer en conflit avec eux ; de toute façon personne ne comprend nos points de vu.

 

"Maman, on s'en fout" m'a dit ma fille.

Elle a raison.

Elle est forte ma fille.

 

Ce matin, je suis quand même remonté sur ma balance.

Le chiffre reste stable... Et pourtant je me gave de chocolat depuis Noël.

J'ai failli pleurer...

 
Puis il y a eu cette chanson de Rose, la liste. Notre chanson à nous.

On a tout fait pareil : la chambre verte, la petite fille, fumer beaucoup, boire un peu trop des fois, les courses chez Ikea...

C'est marrant, cette chanson elle passe toujours quand il faut pour me remonter le moral.

 

 

"Se dire qu'on est heureux. Emmerder les envieux."

Voilà, c'est ça mon crédo pour 2013 !

 

P1090987.JPG

Rendez-vous sur Hellocoton !

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos

Marie

Maman de trois enfants {I. 6 ans, M. 3 ans, E. 18 mois } passionnée par l'éducation positive et respectueuse, je partage ici mon quotidien de bretonne sur le chemin de la non violence éducative. Vous y trouverez aussi tous plein de petits bonheurs, mes coups de cœur et tout ce qui ponctue mon quot
Voir le profil de Marie sur le portail Overblog

Commenter cet article

millet 13/01/2013 15:58

je n'ai qu'une chose à te dire ma Chérie : "laisse les dire", c'est le nom d'une maison quelque part, je ne sais plus où!!! Si on les avait écouté, on n'aurait jamais eu de maison à nous, on aurait
jamais eu une deuxième "maison", et on aurait jamais eu quatre filles, et on aurait jamais changé de boulot, et on aurait jamais rien fais, comme eux!!!!! n'écoute que ton coeur!!! et préseve-toi,
c'est la meilleure des choses à faire !!! je t'aime, et j'aime tout ce que tu fais!!!

Cleophis 13/01/2013 00:56

Dis donc, ils ont oublié de changer de siècle dans ta famille !! Laisse-les dire, tu sais que ce que tu fais pour tes enfants est bon, on s'en fout de ce qu'ils pensent, ta fille a raison !
Et pour ton poids, l'important c'est que tu aies conscience de tes soucis (comme tu en as parlé dans un autre article) et que tu travailles dessus, l'aiguille n'est qu'une indication. Je suis
plutôt de l'autre côté, mon IMC me classe dans les obèses, et bien même en mangeant tous les chocolats offerts pour Noël, j'ai perdu 1kg !! Ecoute ton corps et laisse les parler :)

Marie Q; 12/01/2013 12:37

Une autre chanson de Rose qui exprime bien tout ce que tu viens de dire :
http://www.youtube.com/watch?v=NsCgNL_3jQg
"Ciao Bella, les autres on s'en fout !"
J'adore cette chanson et je la trouve tellement vrai !
Tu as raison ca sert à rien de "se forcer" pour voir les autres.
C'est aussi ma bonne résolution de 2013, arrêter de faire des efforts pour des "amis" qui n'en valent pas la peine. et je comprends moi aussi à chaque fois que je les vois ca me fait tellement mal,
que vraiment pourquoi s'embêter !

Bonne année à toi et toute ta jolie petite famillle :)

alameresi 11/01/2013 16:44

Aaah, comme je te comprends ! Tu avais bien fait de rester dans ta grotte depuis plus de 6 mois... Ces réflexions sont toujours très désagréables et si tu réussis à passer au delà tu es super
forte. J'ai parfois encore des difficultés avec cela moi...
J'imagine combien le "Manges, t'es maig!" est insupportable, moi je le vis à travers ma fille et ce n'est pas toujours simple.
Passes un bon week-end au chaud dans ta tanière, intra-muros !
J'ai hâte de connaitre tes projets 2013 !
Et puis fuck les principes qui pourrissent la vie, moi je ne ferai pas de tournée de "Bonne année", j'ai trop subi ça quand j'étais enfant. J'ai développé une allergie à cela depuis...