Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Je ne te ferai jamais Mini-Miss, ma fille.

Interdire les concours de mini-miss...

Mme Jouanno, je vous approuve. 

J'ai toujours été sceptique quant à la sur-féminisation de ces petites filles que l'on pare telle de vraie diva

Faire de ces enfants de mini-femmes me gêne.

Non pas que je me la joue réac, oh non, mais j'ai du mal, à croire une maman affirmant que ça fait plaisir à sa fille de jouer la star. Comment une gamine de 3 ans peut-elle déjà vouloir être une star ?

À 3 ans, on est encore dans l'imitation, non ?

Vouloir faire comme maman, je comprends.

Se la jouer BB sur une Harley, là, je n'adhère pas du tout !

 

L'hypersexualisation des enfants me gêne mais je ne pense pas que d'interdire un concours, ni même d'interdire aux marques d'avoir des enfants en égériesne viendrait à changer les choses ; la sexualisation de l'enfant étant déjà beaucoup trop ancrée dans notre société.

Il faudrait remonter plus haut, bien plus haut...

 

 

Cette actualité me donne envie de partager avec toi notre interrogation du moment :

Pourquoi, dès qu'un enfant va à l'école, on lui parle d'amoureux (je dirais même qu'on le harcèle avec ça !) ?

 

Alors s'il y a bien un truc qui m'énerve, c'est cette phrase qui résonne partout où l'on va :
"Alors tu as un amoureux ? C'est qui ton amoureux ?"

Ces mots me donnent envie de hurler :" Mais foutez-lui la paix !"

 
Pourquoi vouloir à tout prix qu'elle ait un amoureux ? Elle a bien le temps !

 

 

Avant même qu'un enfant découvre l'amitié, on le veut déjà amoureux. C'est n'importe quoi !

Qu'on m'explique l'intérêt.

Comment peuvent ils interpréter ce genre de question du haut de leurs 3 ans ?

Ils ne savent même pas ce qu'est l'amour. Le seul amour qu'ils connaissent est l'amour qu'on leur donne en tant que parents, cet amour inconditionnel que l'on ne connaît pas soi-même avant d'avoir eu des enfants.

L'amour entre deux personnes, c'est une question d'hormone.

L'amour ça prend aux tripes.

L'amour, il faut que ça soit vrai.

Alors je regarde et je m'interroge. 

Quand je vois cette société qui s'inquiète de l'hypersexualisation de ses enfants, quand j'entends que des gamines de 13 ans sucent pour un portable, quand je vois des petits mecs de 12 ans commettre des viols en réunion ou bien qu'une jeune fille de 16 ans m'insulte parce que j'allaite en public... Quand je regarde ce monde, comme même, vraiment bizarre, je me dis que cette sexualisation est allé vraiment trop loin.

On accuse les médias, soit. Mais il faudrait peut-être se rendre compte que l'enfant imite les parents plus qu'il n'imite les magazines. Or, un enfant qui n'a connu que la banalisation de l'amour et du sexe, ne pourra que trouver ça normal à l'adolescente. Il enchaînera les relations sans connaître véritablement l'amour, il s'adonnera au sexe sans en avoir compris le sens... C'est là, que les parents s'inquièteront et chercheront un coupable.

Et si on prenait le problème en amont ? 

Si on leur permettait de découvrir par eux-mêmes ce qu'est l'amour ?


Avant l'école, ma fille ne connaissait pas le terme "amoureux", quand elle voulait du vernis ou du maquillage c'était pour faire comme moi.

Depuis l'école, c'était dans le but de séduire.

Bon, ok, Oedipe a fait son entrée, mais quand elle me faisait une crise pour ne pas mettre tels Jeans "parque l'autre elle a dit qu'il était moche, et que si elle n'est pas sa copine, ben elle n'aura pas d'amoureux", je n'ai pas l'impression que ces mots soient l'oeuvre d'Oedipe. J'ai plus le sentiment qu'ils sont soufflés par cette société qui sexualise l'enfant.

Elle confondait tout : l'amitié, l'amour, les relations. Ça faisait beaucoup trop !

Je me suis rendu compte que ces mots n'avaient aucun sens pour elle. Comme pour beaucoup de gosses...

Ils sont beaucoup trop jeunes pour faire la différence.

 

Et si on laissait le temps au temps...

Si on arrêtait de vouloir les faire grandir trop vite...

J'ai envie d'essayer.

Je voudrais qu'avant de découvrir l'amour, ma fille connaisse l'amitié sincère et pure.

J'aimerais que le jour où elle fera son premier bisou, son coeur batte la chamade et qu'elle est plein de papillon au fond de son ventre.

J'aimerais que le jour où elle fera l'amour, elle le fasse avec douceur, amour et passion.

Je ne lui banaliserais pas ces petites choses de la vie qui sont si belles quand on les vit avec le coeur.

Non, je ne lui enlèverai pas ça !


Pour l'instant, ma fille n'a pas d'amoureux et c'est tant mieux !

Elle a passé 3 semaines à essayer de se faire des copines dans sa nouvelle école.

Au début, elle croyait qu'il fallait qu'elle ait un amoureux pour être une star et avoir des copines. Quand elle m'a dit ça, ça m'a attristée... 

Tant qu'elle était dans cette croyance, ça a été difficile pour elle, à l'école.

Elle était seule. (Ça m'a fendu le coeur...)

On lui a expliqué, on a lu plein d'histoire.

Les jours passants, elle a arrêté de nous raconter sa chasse aux amoureux.

Puis un matin, elle m'a présenté ses copains, toute fière qu'elle était. 

On l'a laissé faire, on lui a fait confiance et elle a réussi !

Allez, je te le dis... J'étais fière qu'elle me présente ses potes !

Mille fois plus fière que lorsque la maîtresse m'a dit que ma fille était une excellente élève.

Un sentiment de fierté exacerbé par cette impression d'avoir accompli mon travail de parent. 

J'ai réussi à lui faire comprendre que l'important était d'être soi-même et qu'aucun artifice de séduction n'allait l'aider dans son apprentissage de la socialisation.

 

Ha si, un dernier truc...

Lâchez-lui la grappe avec les amoureux, elle aura bien le temps de découvrir l'amour, le vrai.

Pour l'instant elle apprend la vie en société, ce n'est déjà pas facile alors merci de l'épargner de cette sexualisation précoce.


À bon entendeur !

 

P1100803.JPG

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos

Marie

Maman de trois enfants {I. 6 ans, M. 3 ans, E. 18 mois } passionnée par l'éducation positive et respectueuse, je partage ici mon quotidien de bretonne sur le chemin de la non violence éducative. Vous y trouverez aussi tous plein de petits bonheurs, mes coups de cœur et tout ce qui ponctue mon quot
Voir le profil de Marie sur le portail Overblog

Commenter cet article

Mélodie 11/03/2013 15:48

Oui , la société fait de nos filles des petites femmes consommatrices!
Mais les filles d'aujourd'hui sont pubères plus tôt : certaines de mes élèves de cm2 commencent à être réglées!
Après l'amoureux c'est aussi anticiper la vie hors du foyer de ses parents. Pour moi c'était douloureux car j'avais bcp de mal à me séparer de mon ainée (car ma propre mère a eu les mêmes
difficultés ). Maintenant je le vis différemment et , oui , nous sommes les arc et nos enfants les flèches (omar khayyam), oui un jour ils auront leur vie à eux, alors je me dis que l'amoureux de
la maternelle est un jeu, pour de faux, un jeu bien utile pour discuter, faire passer nos idées sur l'amour, sur le respect, les filles et les garçons etc.
Ma dernière a vu ses parents s'embrasser, je lui ai expliqué qu'elle, elle ne devait pas embrasser ses copines sur la bouche, c'est que pour l'amoureux comme papa et maman.
Elle aussi à un amoureux et à part ces quelques évènements on n'en fait pas une fixation du tout.

Mélodie
http://journaldeclasse1.canalblog.com
http:://gareoloulougarou.canalblog.com

Steffi 01/03/2013 00:43

Je lis ton blog depuis un moment, j'ai 22 ans et je ne suis pas encore maman, mais ton blog m'inspire. Je trouve ta vision de l'éducation tellement sensée... Même si je ne pose pas encore toutes
les questions relatives à la parentalité, avoir des enfants fait partie de mes priorités dans la vie, même si c'est dans quelques années, et je sais déjà que c'est exactement le genre d'éducation
que je voudrais leur donner. Je sais aussi que lorsque je serais devant le fait accompli, ce ne sera pas aussi simple, et que je remettrais tout en question... Alors merci de partager cela,
j'espère que tu continueras encore longtemps :-)

Itmapie 06/03/2013 15:39



Merci beaucoup Steffi !


Je suis toujours enchantée de découvrir mes lectrices, alors des commentaires comme ça, ben, je dis juste