Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Herpès labial : primo infection pour mon bébé

L'herpès labial, chez nous, c'est une histoire de famille ! Grands-mères, oncles, tantes, tout le monde y passe... Bon bien sûr, mes parents y ont échappé, mes soeurs aussi, je crois, quant à moi, à chaque passage de ma vie, chaque période de fatigue, chaque variation hormonale c'est jackpot ; je me tape un bouton tout dégueu au coin de la bouche... (le truc qui te ravit une veille de rendez-vousamoureux ou le jour du gala de danse...).

 

Du coup, je connaissais, un peu, le mécanisme de ce vilain herpes :
c'est un virus avec lequel on est, souvent, mis en contact pendant la petite enfance et qui se développe après un facteur déclenchant(fatigue, fièvre, stress, changement hormonal) et près de 70% des adultes aurait été en contact avec ce virus (Yeah, j'en fais partie ! Tu comprendras le ton ironique, hein ?)

 

Depuis quelque temps, il me foutait la paix ce p***** de virus de M****... Jusqu'à quelques jours avant notre mariage où il s'est repointé. Mais sous une forme que je n'avais encore jamais testée, cette fois pas de pustule en coin de bouche mais une langue déformée et douloureuse. J'ai grave douillé (mais au moins pas de vilain bouton sur les photos...) en évitant tout contacte avec mes loulous. Ben, ouais, ça m'aurait vraiment, mais alors vraiment, fait chier (désolée, je ne trouve pas d'autres mots pour exprimer mon sentiment) de contaminer mes bouilles d'anges !


L'Aînée est passé à travers... babyCadet, lui, se l'est pris en pleine bouche !!!

 

 

Allez, je te raconte...

 

Ça a commencé vendredi, un pic de fièvre à 38,5. On ne s'est pas trop inquiété vu que Loulou nous fait ça à chaque poussé dentaire, et vu que le doli faisant bien baisser la fièvre on n'a pas cherché plus loin. Bon, il tétait beaucoup mais vu que je sais que ça le soulage pour les dents... La nuit s'est passé en mode cododo grossetétouille.

Samedi matin, nous avons trouvé au réveil un bébé tout grincheux (ce n'est pas encore ce matin que je pourrais participer au "matin radieux" de Pampers) qui refuse son petit déj, alors que d'habitudes il le dévore ! Heureusement, il y avait la tétée ! Il n'a presque rien mangé à midi réclamant la tétée en plein repas ; j'ai trouvé ça bizarrequand même...

Puis j'ai trouvé ses gencives bien rouges et bien gonflées, un peu trop pour une poussée dentaire... Chéri, lui, a fait le même constatl'après-midi.

Dimanche, ses gencives était vraiment très rouges et très gonflés et il ne voulait vraiment rien manger... Là, j'ai beaucoup moins aimé, surtout que le thermomètre flirtait avec les 40... Il n'a rien mangé et rien bu de la journée à part mon lait.

La nuit suivante fu très chaotique avec des réveils hurleurs, tu sais les réveils où tu vois que ton bébé a mal mais que tu ne peux rien faire ? Ben, voilà, c'était ça.

Enfin, nous arrivons au lundi ! Je tente le rendez-vous chez mon médecin de famille qui est toujours overbooké (le truc qui me gave en cas d'urgence, surtout quand on sait que les 3/4 de sa clientèle a plus de 70 ans et un abonnement hebdomadaire chez ce dernier pour des petits bobos d'hypocondriaque !), je tente l'esquive du secrétariat où la "sympathique" secrétaire se prend pour ma mère et m'envoie limite chier. Sauf que ce n'est pas ma mère (la mienne ne se serait pas permis...) et que mon fils à 40°C de fièvre !!! Finalement, mon gentil docteur me prend entre deux, tout de suite (je l'aime quand même de trop). Je lui parle de mes doutes sur un herpès : gencives gonflées qui saignent et apparition de vésicule sur la lèvre inférieure et sur les coins internes de la bouche... Diagnostique qui confirme mes doutes.

 

Je t'épargne la grosse baffe de culpabilité que je m'auto-met en pleine tronche...

 

Mon doc n'aime pas la fièvre et a peur que ça se développe dans la gorge et préfère que je fasse un tour aux urgences pour que mon fils tout malade voit un pédiatre. Et puis ça fait quelques jours qu'il ne mange pas, un petit bilan serait rassurant...

Me voilà parti pour un énième tour aux urgences. Urgences d'un hôpital dont je déteste la prise en charge... Mais bon... Allez, je t'épargne, encore, la prise en charge plus que médiocre de mon bébé fiévreux depuis près de 48h qui est toujours à près de 40 (allé si je te le dis quand même, parce que ça m'a grave gavé : l'infirmier de l'accueil m'a gentiment envoyé baladé et n'a pas pris la peine de transmettre notre arrivée à ses collègues, ce qui m'a valu 2h d'attentes avec un bébé amorphe dans les bras pendant qu'une touriste suisse passait devant nous pour une otite et qu'une mamie nous doublait pour un bobo au pied... Je n'aime pas ça mais j'ai gueulé !)

Mon loulou a eu le droit à une prise de sang et à une analyse d'urine entre moult tétés, tétées d'un bambin souligné plusieurs fois par la pédiatre qui trouvait ça génial que je l'allaite toujours (et un coup de balais sur la culpabilité, un !) ! Après une journée dans un box d'urgence, on obtient, enfin, les résultats des analyses : herpèsconfirmé mais... aucune déshydratation et un bilan parfait grâce au bon lait de maman ! Eh oui, un bébé qui n'ingurgite rien pendant près de 36h est censé être déshydraté et hospitalisé (selon les dires du pédiatre), mais là, ce n'était pas le cas, la tétée, enfin les dizaines de tétées lui ont permis de stabiliser sa forme.

On a pu rentrer à la maison sous les éloges d'un pédiatre pour l'allaitement long.

Ouf ! Ça m'a soulagé...

Aujourd'huiBabyCadet n'est pas au top de sa forme, hein, il tète beaucoup est sous doli et zovirax mais au moins, on est à la maison !

 

MILK POWER !!!

 

 

Récap des symptômes de la primo-infection de l'herpès labial symptomatique (ça peut servir) :
Inflammation de l'ensemble de la bouche : gencives rouges et gonflées, saignements.
- fièvre aux alentours de 39°C
- apparition de vésicules
Et pour rassurer, la primo-infection est la plus difficile...

 

P1140126.JPG

 

Édit : 

 Après quelques recherches sur la compatibilité de l'allaitement et de l'herpes labial du bébé, je viens de découvrir qu'un sevrage, le temps de l'infection serait nécessaire. Alors, là, j'ai grave les boules... Parce que lui refuser le sein équivaut à de la torture pour mon bambin... Parce que je n'ai pas envie de stopper notre aventure lactée... Je suis blasée de ne pas avoir été prévenu par le pédiatre (même si je doute qu'il le sache...).
Si tu sais quelques choses là-dessus, je suis preneuse d'infos !

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

artisan serrurier paris 11 22/11/2014 05:08

Bonsoir tout le monde

Mon nom est Fidela Clerk , et mon job c'est Serrurier à Paris . J'habite dans le paris 10eme arrondissement , et je suis passionée de Mer - Plage . Mon truc à moi , c'est que J'ai un Blog . Je veux parler de à avoir le plus d'informations sur ce sujet et je suis ouvert à toute nouvelle idée !

flora 04/09/2014 20:25

Bonjour, en faisant quelques recherches sur la primo infection herpétique chez les enfants je suis tombée sur votre blog. Un bouton suspect est apparu sur la lèvre inférieure de mon loulou, quasi identique à celui de votre bébé. Le mien a 13 mois et je l'allaite également, pareil que pour le votre, envisager un arrêt, même temporaire, est juste impossible! Je continue donc de l'allaiter et désinfecte le bout de mes seins après chaque tétée, ce qui est sans doute illusoire... je ne suis pas tranquille du tout... Donc, si je peux me permettre, quelles ont été les suites pour vous? Avez-vous eu de l'herpes à sur les seins??????
Je m'interroge...
Donc si cela ne vous embête pas....
Merci!

itmapie 08/09/2014 09:46

Bonjour Flora ! Enchantée et bienvenue chez moi :)
Alors déjà, je voulais te souhaiter plein de courage pour cet épisode Herpétique... On s'en passerait bien...
Alors, pour te rassurer, tant qu'il n'y a pas de plaie sur ton sein, il n'y a pas de risque de transmission. A force de ne pouvoir bien téter mon loulou m'a causé une crevasse, j'ai stopper les tétées sur le sein abîmé histoire de me protéger quand même puis une fois la crevasse "réparée" tout est reparti comme avant ! Il m'a refais deux poussées (beaucoup plus petites), j'ai continué de donner normalement et ces fois la; pas de crevasses :) Et il tête encore du haut de ses 30 mois.
J'espère que mes mots ne te parviendront pas trop tard et qu'il t'aideront... un peu ;)
A bientôt, peut être.

visit here 30/07/2014 13:42

Herpes labialis is a type of infection, which is found in rare in some newborn babies. According to doctors, it is not a dangerous condition and it can be cured quickly. But there should be some restriction in food items.

chaussedoux 23/12/2013 20:41

Bonjour,
ma pédiatre homéopathe m'a donné de l'homeo et si ça t'intéresse dis le moi et je 'envoie la liste :)
belle soirée :)

Itmapie 02/01/2014 15:58



Hello Chaussedoux !


Oh oui, je veux bien cette liste !


L'Aînée vient de nous faire une primo-infection pour le nouvel an, ce fut vraiment difficil... La pauvre poulette m'a bien fait flipper à ne pas pouvoir manger (je crois que hier soir, nous avons
frolé la déshydratation :/ )


Ce matin, elle a meilleure mine, je pense que le plus gros est passé. J'espère...


Mais en tout cas je suis vraiment preneuse de ta liste d'homéo. Tu peux me la transmettre a cette adresse : graine.de.caillou@gmail.com Ou via Facebook.


Merci beaucoup