Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Hé, les meufs...

Il y a quelques temps, presque 3 ans de cela, je suis devenue maman. Le plus beau rôle de ma vie... Mais le plus difficile aussi.

Il y a quelques temps, je suis devenue maman, Chéri papa... On était les seuls.

Il y a quelques temps, nous étions les seuls "djeun's" a avoir un gosse dans notre entourage.

Il y a quelques temps, nous nous sentions vraiment seul au monde...

 

Et ouais, va parler de ton mal-être à devenir maman à qui que ce soit ! Vas-y essaye...

Déjà, il faut trouver quelqu'un qui voudra bien t'écouter. Quelqu'un qui comprendra. Quelqu'un qui te soutiendra. Quelqu'un qui t'aidera à trouver une solution.

Et ben c'est pas gagné !

Il y a celle qui fait semblant de t'écouter tout en gérant sa soirée sur son smartphone... Tu vois bien que ton bouleversement intérieur ne la touche pas encore.

Il y a aussi celle qui a déjà des gosses mais qui n'a pas du tout les même points de vu que toi et avec qui tout échange reste stérile.

Il y a celle qui t'écoute en fin de soirée te lamenter... 5 minutes. Elle a tenu 5 minute avant de se barrer avec la première pouf qui passait alors qu'elle ne pouvait pas la voire il y 10 min...

Il y a celle, toujours célibataires, qui t'apprends à t'occuper de ton môme alors qu'elle n'arrive même pas à garder un mec plus de 3 jours.

 

 

Et Chéri... Encore pire pour lui !!!

Va trouver un pote parmi tout tes potes célibataires qui voudra bien comprendre tes difficultés à devoir assumer une progénitures avec qui aucun échange ne semble possible et qui ne se calme que pendu au sein de ta meuf devenu maman.

Ben c'est impossible !!!!

 

 

Heureusement, il reste la famille...

Un cousin et une cousine avec une petiote...

Une clope au coin de la cheminée... Une petite bière... Et nous voilà à vider notre sac de jeunes parents à eux qui sont déjà passé par là, il y a 1 an. On parle couche, portage, tétée, petit bonheur, petit malheur... Que c'est bon de pouvoir enfin partager !!!

Je sais qu'ils se reconnaîtront... Merci 

 

Une maman qui en a passé des après midi a écouter sa fille pleurer sans jamais la juger et en la soutenant dans toutes ses démarches (même les plus farfelue !)... Ça c'est une super maman !

 

C'était il y a quelques temps...

 

 

2011 et 2012 ont été des années fécondes et continuent de l'être. Les bébé arrivent par semis-remorque. Nos barbecs sont ponctués de pleurs juvéniles et de gazouillis, de tétées et de biberons, de couches et de hochets. Ce n'est que du bonheur !

Le temps où nous étions les seuls est bel et bien révolu. Tant mieux !

Pour l'arrivée du deuxième, on se pose moins de question. C'est moins difficile, le changement est moindre. On est déjà parents !!!

C'est parfait.

Non.

Il reste une ombre au tableau. Pas chez moi. Enfin pas vraiment chez moi mais ça me touche quand même...

Et oui, les filles je suis passé par là et j'ai bien galèré... toute seule !!! Alors quand je vois vos mines déconfites cajolé ce petit être que vous aimez tant mais qui a tellement bouleversé vos vies... Quand je vous voit lorgner sur les bières que le papa s'enfile pendant que vous essayez de gérer les pleures (incompréhensibles, bah ouais, des fois ça arrive)... Quand je sais que vous regretter vos vies d'avant tout au fond de votre coeur pour ne pas le laisser paraître parce que ce bébé vous l'avez voulu et que vous assumez ce changement... Quand je vous vois au bord du gouffre vous qui faites si bien semblant d'être heureuse, d'être comme avant...

Et ben les meufs, j'ai juste envie de vous tendre une bière, une clope, qu'on s'assoit à la cheminée et de vous dire " Je sais. Vas y vide ton sac, je suis là, je t'écoute ! Je ne te jugerai pas, je ne te conseillerai pas (même si je ne pourrais sans doute pas m'empêcher de parler de ma marmaille qui a fait comme la tienne), je sais que ce n'est pas facile. Tu as le droits de ne pas être heureuse, tu as le droits d'avoir des questions, tu as le droit de te tromper, tu as le droits d'être perdu... Mais s'il te plaît, vas-y parle, ça te fera du bien "

 

Alors les meufs, j'ai de la binouse au frais et une grande cheminée. C'est quand vous voulez...

Juste parce que devenir ça ne coule pas de source.

supermaman.jpg

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

sara 16/11/2012 22:31

Je suis une ancienne collegue d'Anne-So, c'est par son biais sur FB que j'ai decouvet ton blog, j'aime ta plume Donc juste felicitations pour ton ecriture continue a me faire rire, pleurer mais
aussi reflechir!!!

Itmama 25/11/2012 17:22



Merci Sara !!!


Des coms comme ça ça me bouste ;)


 


A bientot



cindy 01/07/2012 19:26

qu'est ce que j'aimerais avoir une copine qui réagit comme toi nous on est pareils on est a deux mômes et nos "amis" n'en n'ont toujours pas je les voit bien qui se disent regarde cindy comment
elle galère a se faire obéir par le ptit lorenzo et kylian regarde là comment elle lui crie dessus ...d'ailleurs on me fait souvent des réflexions ! être une maman c'est avant tout avoir des
sentiments donc oui on peut craquer, pleurer, crier ...

maman 08/06/2012 14:32

Merci!!!

élisabeth 08/06/2012 13:56

Coucou! ça fait peu de temps que je lis ton blog mais je le trouve génial! j'arrive à me retrouver dans ce que tu écris et c bien tourné je trouve en plus. Au plaisir de te lire régulièrement
;)

Elisabeth, maman de Lisa (3 mois) et de Roxane (4 ans)

A la mere si 07/06/2012 16:26

J'étais exactement dans la même situation que toi pour ma fille... La première parmi mes copines qui sautaient, je me suis bien souvent sentie seule avec l'angoisse de devenir chiante, pas drôle,
inintéressante, comme si la maternité nous faisait changer d'identité, passer de l'autre côté de la barrière... Merci pour ce chouette billet !