Au cœur de ma folie maternelle, le long de la voie lactée, au beau milieu d'un tas de jolies écharpes de portage,... Là, dans mon antre bretonne, je narre ma vie de maman de trois en moins de 5 ans.... Allez, viens !

Graine de Caillou

Au cœur de ma folie maternelle, le long de la voie lactée, au beau milieu d'un tas de jolies écharpes de portage,... Là, dans mon antre bretonne, je narre ma vie de maman de trois en moins de 5 ans.... Allez, viens !

DME à presque 10 mois, ça donne quoi ?

com

Déjà 4 mois qu'on pratique la diversification autonome et on adore toujours autant !

Aucune purée, ni bouillie n'est passée par la bouche de BabyCadet, aucun tableau d'introduction ne nous a guidé, C'est BabyCadet que nous suivons depuis son premier abricot.

Un petit bilan s'impose.

2012-0680.JPG

Première galette !    

 

La diversification menée par l'enfant consiste à suivre ses envies, à lui, il mange ce qu'il est capable de manger.

Pas de cuillère, pas d'assiette juste deux mains et une bouche.

Il suffit de lui faire confiance, tout simplement !

 2012-0805.JPG

Les lasagnes de maman...

 

Cette façon d'appréhender la nourriture solide nous a séduite car elle collait parfaitement à ma volonté de faire un allaitement long et surtout elle permettait de continuer dans la lancé d'un allaitement à la demande, c'est l'enfant qui reste maître de ce qu'il mange. Et ça, j'aime !

J'appréhendais pas mal le passage aux purées et autres bouillies après avoir passé quelques mois sans montre, sans mesures, sans calcul. Je n'avais pas envie de partir pour une diversification classique recommandée par les pédiatres de nos campagnes (surtout que je trouve leurs "conseils" totalement nases quant à l'éveil des enfants...).

Au début, nous partions vraiment dans une découverte de la nourriture jusqu'à ce que mon lait ne lui suffise plus, jusqu'à il y a une quinzaine de jours...

BabyCadet à donc mis 3 mois pour découvrir les différentes textures, couleurs et goûts. 

Il s'est éclaté !

Et nous aussi !

2012-0839.JPG 

 

Chaque découverte d'un nouvel aliment a été une fête !

Il a goûté de tout. J'ai juste mis un gros bémol sur les fruits de mer, les fruits secs et les produits industrielles "mais à part ça, c'est du tout cuit" !

Nous n'avons rien fait de particulier, il mangeait ce que nous mangions. Lorsque ce n'était pas possible et que Monsieur voulait manger, lorsqu'il était en mode "morfal", un morceau de pain et un fruit faisaient l'affaire !

 

C'est une façon de diversifier sans prise de tête. Enfin, chez nous ça a été le cas.

Bébé était avec nous à table et mangeait comme nous.

J'ai pu manger chaud, en même temps que Chéri et l'Aînée, ils nous suffisait de garder un oeil sur notre explorateur de la bouffe !

On s'est tapée de ces barres !!!

Entre les shampoings à la banane, les gobages de raisins, les masques à l'avocat, nos repas sont devenus de vrai dîner-spectacle !

L'Aînée a pu participer à cet apprentissage de la nourriture solide. Elle adore faire goûter ce qu'elle aime à son petit frère. Elle lui explique, le surveille et le conseil.

Elle est tellement fière d'être investie dans l'éveil de son petit frère.

 2012 0865

 Conseil pour manger du pain...

 

Puis il y a 15 jours, mon loulou s'est mis à demander une tétée supplémentaire entre 1h et 2h du mat'...

Cela faisait quelques jours que je sentais la fin d'une aire... 

La fin de la grande aire principalement lactée.

Notre Loulou avait besoin d'un peu plus, c'était évident. Alors nous avons mis en place les repas et pour la première fois de sa vie, nous proposions à notre BabyCadet un rythme.

Biensur, nous continuons sur la lancée de la DME, sauf que maintenant, nous lui proposons systématiquement un déjeuner, un goûter et un dîner. Ça arrive qu'il n'est pas faim, qu'il soit un peu plus fatigué ou que le moment ne lui convienne pas, dans ces cas là, hors de question de le forcer ! On repropose où on zappe, c'est toujours lui qui décide.

Et il ne se réveille plus en début de nuit...    

2012-0892.JPG 

Avocat. Bon, ça glisse un peu...

 

Aujourd'hui, à 10 mois, BabyCadet mange de tout.

En ce moment, il cultive une passion pour les raisins, les clémentines, le boeuf et les brocolis. Si un de ces quatre derniers se retrouvent au menu, c'est l'extase pour Monsieur ! A peine posé sur son plateau que c'est déjà manger... J'adore !

On a commencé les yaourts de brebis, il y a une semaine. Il en raffole ! Par contre, il ne veut plus manger ni carotte, ni panais...

2012-0837.JPG 

 

Ces 3 mois de DME m'ont apportés beaucoup !

Surtout au niveau de la confiance envers mes enfants.

Au début, c'était assez difficile de ne pas sauter sur BabyCadet dès qu'il avait un "haut le coeur", le fameux réflexe de régurgitation, le moment où on croit que bébé s'étouffe. Finalement, j'ai pris sur moi. J'avais vraiment envie de lui faire confiance, je le sentais capable. Puis je me suis rendue compte qu'il se débrouillait comme un chef, que je n'avais rien à lui apprendre. Et encore moins à fourrer mes doigts dans sa bouche, pour lui arracher un  bout de pomme de terre qu'il était justement entrain de recracher. Et oui, lorsque bébé fait un "haut le coeur", il s'agit juste d'un réflexe que bébé a pour ramener un trop gros morceau vers l'avant de sa bouche, le "haut le coeur" ne signifie pas qu'il s'étouffe... 

Juste lui faire confiance.

P1090075.JPG

 

Grâce à la DME, j'ai pu passer par dessus mon côté alarmiste qui prévoit le moindre danger tout le temps ; un côté que je travaillais déjà depuis l'arrivée de l'Aînée, mais jusque là, je prenais sur moi. Maintenant je lâche un peu plus, je suis moins sur le qui-vive. Je les observe d'avantage et s'ils veulent faire quelques chose qu'ils ne sont pas censés faire à leur age mais qu'ils en ont la volonté, je les laisse faire. Et ils aiment ça ! Je suis là avec eux pour les parés mais je n'interviens que par des encouragements, et bien souvent, juste le fait de les regarder et d'admirer leur exploit les blinde de confiance.

J'aime tellement ce regard brillant, plein de fierté, qu'ils me lancent lorsqu'ils réussissent tout seul !

 

 

Du coup, je suis fière de moi, de ce travail fait sur la confiance.

Je suis persuadée, de cette façon, d'oeuvrer pour qu'il gagne cette confiance en eux qui me fait défaut, si souvent.

Et ça, ça me réconforte sur les choix que nous faisons pour nos enfants !

Ça me donne un peu plus de confiance en moi...

 

Quand il n'y en a plus, il y en a encore#nettoyagedebavoir#riz

Repost

Commenter cet article

alameresi 14/12/2012

Super ! Cela m'intéresse beaucoup mais j'ai un problème : Suis une névrosée du haut le coeur, j'ai toujours très peur que mon enfant s'étouffe et serait capable de crier à chaque bouchée... Mais
bon, j'me soigne !
Nous avons la même chaise haute Ikea que j'adore, même si on nous a souvent dit : "Ce n'est pas confortable pour un petit...". Mais je n'aime pas les gros tanks rembourrés sur roulettes qui font 8
m2...

Merci pour cet article très complet...

Violette 14/05/2013

Super article! Je pratique aussi la diversification autonome avec ma fille (j'ai même écrit un article suuuuuuper long sur notre expérience dans mon blog) et mon ressenti est en tout point
identique au tien, c'est que du positif :)
Ici aussi on a les bavoirs Ikea, bien pratique quand ils décident de se recouvrir de nourriture) :D

Partager cette page Facebook Twitter Google+ Pinterest
Suivre ce blog