Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Ce lait artificiel que je n'utiliserais jamais...

Il y a quelques temps, au cours d'une de mes rares discutions sur l'allaitement maternelle, un jeune homme, pas encore près à être papa (quoique...), me posait cette question :

 

"Tu allaites, tu défends ton truc, c'est génial. Tu m'a permis de m'informer sur les bienfaits de l'allaitement maternel. Du coup, le jour où j'aurai un enfant, je saurai. Mais quelle est vraiment la différence entre le lait en poudre et le lait maternel ???"

 

Et bien, je suis resté bête.

Je sais, au plus profond de moi, que mon lait ne peut être que le meilleur.

Je sais ce qu'il apporte à mon enfant.

J'en ai vu les effets sur le long terme.

Je connais tout, enfin presque tout, sur ce breuvage que mon corps fabrique.

 

Par contre, je me suis rendu compte que du lait en poudre artificiel, je ne connaissais pas grand chose, en fait.

Je n'ai jamais pris le temps de me poser, vraiment, la question...

Je ne m'y suis jamais intéressée vu que pour moi ça ne pourra jamais être aussi bon que mon lait.

 laitart.jpg

Alors en cette Semaine Mondiale de l'Allaitement Maternelle (c'était la semaine dernière, mais mieux vaut tard que jamais !), j'ai eu envie d'en parler de cette poudre blanche qui subtilise notre bon lait d'humain.

 

Un peu d'Histoire pour commencer...

Depuis toujours l'Homme a tenté de substituer le lait maternelle ; principalement par du lait animal, mais les différentes tentatives échouaient au vu des intolérances de l'enfants, ou des contaminations bactériennes. Les laits d'ânesses et de chèvres était privilégiés. Le lait de vache s'avérant, lui, trop indigeste pour le petit humain.

A la fin du XIXième siècle, le milieu médical commence à s'intéresser à la qualité du lait donné aux nourrissons. En 1908, Maurice Guigoz invente le premier lait infantile. Du lait de vache ,sous vide, chauffé à basse température afin d'en éliminer l'eau, il est ensuite reconstitué avec de l'eau. 

61sagaguigoz1908.jpg

Il y en aura eu des bébés de sauvés par cette poudre magique. 

Des bébés manquant de nénés dispos, des bébé sans mamans...

Ce lait reconstitué n'est trouvable que dans des pharmacies. Et oui, c'est un genre de médoc qui est encore un luxe...

S'en suit des histoires de famille, des histoire de rachat, les guerres, une médaille d'argent...

Le capitalisme, le féminisme, la publicité et l'argent s'y ajoutent.

 Vielle_Affiche_Pour_Saga.jpg

Vingtième siècle, il faut consommer, alors on consomme.

L'Homme a la conscience et le savoir.

La nature, il ne connaît plus, c'est lui qui s'autogère en jouant à l'apprenti-sorcier.

Une lourde campagne de pub auprès des professionnels de la santé, des cadeaux aux mamans, des subventions... et hop ! En cinquante ans, le lait artificiel se retrouve être la norme, le mieux pour les parents et le meilleur pour les bébés.

 61sagaguigoz1969.jpg

Dans les années 70, les études sur le lait humain permettent aux chercheurs de s'attaquer à la création d'une solution s'en rapprochant le plus possible, la base en restant, tout de même, le lait de vache.

Depuis, les recherches sur le lait de la femelle humain n'auront cessé. Chaque molécules découvertes dans le lait maternel est étudié afin d'être introduite aux préparations.

 iboycot.jpg

Les années 2000... 

Les préparations lactée sont critiqués. 

Ça boycotte, ça montre du doigt...

L'AMS (l'Assemblée Mondiale de la Santé) a adopté un Code international de commercialisation des substituts de lait maternel. Code très peu respecté par les fabriquants de ces derniers...

Puis il y a eu des scandales, des laits frelatés ( mais si, en 2008, les chinois nourrissaient leurs baby d'un lait à base de mélamine !), de nouvelles découvertes, l'avènement du maternage, la crise, le bio, les OGM...


 

Mais ce lait de substitution, il ne doit pas être si mauvais, après tout. J'ai bien été nourris exclusivement à ça les premiers mois de ma vie...

 

Je me suis donc penché sur la compositions du breuvage artificiel...

- Lactose : étymologiquement, un "sucre de lait" que les bébés ont énormément de mal à digérer les premiers mois.

- Matières grasse végétales : principalement composé d'huile de palme

- lait écrémé : lait de vache 

- lactosérum déminéralisé : Le "petit lait", il est chargé en protéine.

- protéine lactique (dont caséine): encore des protéines

- phosphate tricalcique : sel de calcium

- chlorure de K (potassium) : composé chimique pouvant remplacer le sel en cuisine

- chlorure de Mg (magnésium) : de la famille des épaississant

- phosphate dipotassique : permet d'équilibrer l'acidité

- citrate trisodique : réduit l'interaction protéine/calcium du lait (aide à dissoudre)

- gluconate de Fe: complément de Fer

- gluconate de Zn : complément de Zinc

- gluconate de Cu : complément de Cuivre

- gluconate de Mn : complément de Manganèse (Oligo-élément indispensable à l'efficacité de la vitamine B1)

- iodure de K : complément d'Iode

- lécithine de soja : acides gras

- vitamine A : important pour la vision, la peau et les os ; protège l'organisme contre les infections

- vitamine B1 : indispensable à la production de l'énergie et participe à la transmission de l'afflux nerveux ainsi qu'à la croissance.

- vitamine B2 : sert à la fabrication des hormones ainsi qu'à la croissance et la réparation des tissus

- vitamine B6 : indispensable à la transformation des acide aminés et des protéines, a un rôle crucial dans la synthèse de certains anti-corps, de l'hémoglobine et de certain neurotransmetteurs

- vitamine B12 : essentiel à la croissance, à la division cellulaire, au fonctionnement adéquat du corps et à l'équilibre du système nerveux.

- vitamine C : contribue à la santé des os, du cartilage des dents et des gencives, protège contre les infections, accélère la cicatrisation et aide à l'absorption du fer.

- vitamine D3 : permet l'utilisation du calcium et du phosphore pour la croissance et le maintien de la structure osseuse.

- Vitamine E : protège la membrane qui entoure les cellules du système immunitaire et contribu au bon fonctionnement du coeur

- vitamine K1 : intervient dans le processus de coagulation du sang et la calcification des tissus mous

- vitamine PP (vitamine B3) : contribue à la production de l'énergie, permet une croissance et un développement normaux.

- acide folique (vitamine B9) : participe à la fabrication de toutes les cellules du corps, dont les globules rouges ; essentiel dans la production de l'ADN, dans le fonctionnement du système nerveux et immunitaire.

- acide pantothénique : (vitamine B5) : participe à la fabrication et à la régulation des neurotransmetteurs, ainsi qu'au fonctionnement des glandes surrénales ; joue un role dans la formation de la peau et des muqueuse

- biotine (vitamine B8) : nécessaire à la transformation du glucose et des "gras"

- bitartrate de choline : nutriment essentiel, rôle important dans le contrôle musculaire et la mémoire ; intervient dans la fabrication de la bile et des membranes cellulaire

- taurine : acide aminé non essentiel que l'organisme peut fabriquer. Les producteurs de lait font des allégations au sujet de la taurine qui ne sont pas prouvées scientifiquement, loin de là ! (fonction de thermorégulation, stimulation du métabolisme et des muscles cardiaque, aide à maintenir la santé général du système cardiovasculaire). La taurine est déconseillé pour les enfants, les femmes enceinte et aux personnes malade du foie ou des reins.

- inositol : le corps peut le fabriquer.

- L-carnitine : le corps fabrique de la carnitine qui est nécessaire au transport de certains acide gras. Au Canada, elle n'est pas considéré elle est interdite en vente libre.

- qsp 100% : Ce n'est pas un ingrédient, c'est l'abréviation de "quantité suffisante pour"... 100%. Là, je n'ai pas trop d'explication...

 

Est il nécessaire de préciser qu'il ne s'agit que de molécules de synthèse...

 

Cet composition concerne un lait premier age, sans saccharose,  vendu en pharmacie. Ce qu'il y a de plus... simple !

Je me suis penché sur ceux vendu en grande surface, mais...  Comment dire... Ils m'ont effrayé !!!

J'en ai même trouvé un signalant la présence d'alcool !!! 

Inférieur à 1%, mais bon quand même !!!

Alors qu'on vienne me faire une remarque sur la prochaine binouze que je siroterai, ouais, qu'on vienne !

 

Je n'ai pas envie de partir dans un comparatif entre le lait maternelle et le lait artificiel. On sait déjà que le lait maternelle ne pourra jamais être égalé et sera toujours le meilleur des aliments pour nos bébé. Par contre, on sait trop peu que la base du lait artificiel est le lait de vache. Je pense qu'une petit point sur le lait de ce mammifère s'avère donc nécessaire...

 

Hormis la polémique sur les méfaits du lait de vache sur l'organisme humain, je pense qu'il est important de savoir.

laitvache.jpg

De savoir quoi ???

De savoir que le lait de vache est utilisé pour des raison économique. Il est beaucoup moins cher que du lait d'ânesse ou de chèvre pourtant plus digeste. Comme précisé plus haut, nos ancêtres s'étaient bien rendu compte que le lait de vache n'était pas bon pour leurs bébés, ils l'avaient abandonné.

Rien qu'en jetant un coup d'oeil sur le tableaux, que j'ai dégoté sur Info Allaitement, on comprends la différence entre les laits.

Le lait de vache est trop riche en facteurs de croissances, le veau atteint sa taille adulte 5 fois plus vite que l'humain. Le nouveau-né met 160 jours à doubler son poid, le veau n'en met que 47 !!!.

tableau1laitmammifère avantages

 

Alors pour éliminer tout ce qui ne correspond pas au bébé humain, le lait de vache est "nettoyé" de tout ça et on y rajoute un petit cocktail de molécules de synthèse !

Des composants que l'on retrouve dans les engrais des bestiaux, dans certains insecticide et détergents... Des molécules composants les gélules que les "sportifs" ingurgitent et dont on connaît les effets cardiaque sur le long terme... Des molécules utilisés dans des vaccins... Des molécules pas encore vraiment testés, découvertes en 1998 (a t on assez de recule pour les administrer à nos enfants ?)... 

 

Bref, le lait artificiel c'est un peu comme une potion magique. On ne sait pas trop ce qu'il y a dedans mais ça fait grandir nos bébés.

 

Maintenant, je sais ce qu'il y a dedans.

Même si mon emplois du temps de Multi ne me permet pas de faire une thèse sur le sujet, ces quelques recherches m'ont au moins conforté dans mes choix. Et jamais, au grand jamais, aucun de mes enfants ne boira de lait artificiel.

Je fabrique le meilleur du meilleur des laits pour un moindre coup (on estime entre 1700€ et 2000€ le pris de revient du lait pour un enfant exclusivement nourri au bib, moi perso, je préfère leur faire plaisir avec ces 2000€), alors pourquoi leur donner une vague copie qui ne fera que remplir leur bide ? Pourquoi leur administrer des molécules de synthèses pour lesquels nous n'avons aucun recul ? Et surtout, pourquoi continuer à croire que ce lait artificiel est meilleur que du lait humain ?

Une histoire de business...

(je n'en démordrai pas !)

 

 548086_10150969490138503_1126761737_n.jpg

Alors, à ce jeune homme presque près à être papa, je pourrais lui répondre que j'ai choisi de ne pas nourrir mes enfants aux laits artificiels par instinct d'abord et que finalement je ne vois aucun intérêt à donner du lait artificiel à mes bébés vu que ce n'est qu'une pale copie du mon lait.

Pour le côté pratique aussi ; parce que quand je vois le stress des parents préparant le biberon d'un bébé qui hurle, ben je ne vois pas où c'est pratique de mélanger une certaine dose de poudre à de l'eau qu'il faut chauffer à la bonne température ; alors qu'il peut suffire de soulever son top pour avoir un lait tout près, et tout ça sans aucun stress.

Pour les anticorps que je leur transmets et qui m'évite des allés-retour chez un pédiatre enfermé dans sa bulle, dont les conseils sont plus qu'obsolètes. Beaucoup de personnes ne croit pas à ce "lait-vaccin". Un exemple ? Épidémie de gastro cette nuit. Papa, maman et l'Aînée malades... très malades. BabyCadet mega forme ! J'ai testé aussi avec la grippe A pour l'Aînée.

Pour le contacte avec mes enfants. Parce qu'on aura beau me dire que cet échange est aussi présent avec le biberon, il est tout de même différent. Même si les fabriquants de biberon excelle dans la praticité, le design et la rapidité, il manquera toujours ce peau à peau que nous nous permettons à chaque tétés.

Parce que mes enfants ne sont pas du bétails à engraisser.

Parce que ce lait artificiel n'est pas bon pour tout les bébés.

Parce que ce lait artificiel déclenche des allergies et des intolérances.

Parce que ça me fendrait le coeur d'être séparée par du plastique (qui peut s'avérer cancérigène) de mon loulou tétouilleur.

 

Tout simplement parce que mon lait est le meilleur que je puisse donner à mon enfants pour démarrer sa vie...  

 

Chacun est libre de choisir.

Moi, j'ai fait mon choix.

 553128_10150981368374803_1997792088_n.jpg

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Laura 12/04/2017 14:12

Bonjour,

maman allaitante d'une petite fille de 10mois, la fatigue des nuits hachées combinées aux journée de travail ont, j'ai l'impression une incidence sur ma production de lait. Elle réclame souvent le sein la nuit mais a faim (j'entends son estomac gargouiller) et la journée je n'arrive plus qu'a donner entre 200 et 300ml grand maximum de lait pour la crèche. Elle mange peu de solide également :(
Je ne veux pas donner de lait artificiel à mon enfant et me pose de plus en plus la question de savoir si je ne m'orienterais pas vers les laits végétaux...Qu'en pensez-vous?

d'avance merci

Marie 20/09/2017 18:27

Ha mais un enfant allaité de 10 mois n'est pas affamé !

SEB 19/09/2017 22:46

laisse la avoir faim, c'est mieux ... alala ..
Une enfant de 10 mois qui mange pas a sa faim parce que maman a des valeuurs écolos ....

Marie 12/04/2017 14:36

Bonjour Laura, je reviens vite vers toi

Marie 22/12/2015 15:22

J'ai toujours voulu allaiter mon bébé quand j'étais enceinte... Une semaine après l'accouchement ma fille perdait bcp de poids (petit poids à la naissance, 2.4kg en pleine canicule), conclusion: trop faible pour têter au sein donc elle prenait une ou 2 gorgées de quoi se calmer puis s'endormait épuisée et se "laissait mourir" selon les médecins, sages-femmes, etc... J'ai donc tiré mon lait pour lui donner mais ça ne suffisait pas, elle mangeait 16 fois par jour, j'étais épuisée et je n'avais pas le temps de faire 16 fois le tire-lait dans ma journée pour stimuler la lactation autant que ce qu'elle aurait pu faire donc j'ai fait un mélange de lait maternel (masculin donc pas maternelle) et de lait maternisé. Et bien moi je remercie quand même ce poison, parce qu'en fin de compte elle a finit pas passer le cap...
En ce qui concerne l'argument "l'allaitement maternel coûte moins cher", savez-vous qu'une maman qui allaite a besoin de 4000kcal/jour alors qu'une femme adulte n'a besoin que de 1750kcal/jour? Personnellement ma grossesse m'a fait perdre 3kg donc pendant toute la durée de mon allaitemant il a fallut que je mange bcp pour tenir le coup et donc la note des courses s'est aussi alourdie, normal!
Et enfin le lait maternisé "normal" (je ne parle pas des laits AH ou HA) se trouyvent dans n'importe quel supermarché, et même au drive pour les mamans qui travillent 12h par jour et qui préfèrent passer du temps avec bébé plutôt qu'au supermarché...
Par contre je suis d'accord, le lait maternel est le mailleura aliment pour bébé (c'est écrit sur ttes les boites le lait maternisé) mais il ne faut pas cracher sur les solutions qui sont offertes aujourd'hui... C'est comme les antibios ou les vaccins, si vous n'en voulez pas et bien n'empêchez pas les autres de se soigner, mais la durée de vie aujourd'hui est bien meilleure qu'il y a qques decennies...

gt 17/12/2015 15:55

rien de meilleur que le lait maternel c clair!notre fille a revomit tout ce lait en poudre jusqu'a la bile elle la pa supporter le lait en poudre pourtant de pharmacie! Ca fai peur alor les urgences m'on conseiller d'allaiter encore tant ke je peu o moin je sais ce kel boit!

Marie 18/12/2015 08:40

Pauvre louloute ❤️ Et oui, les préparations artifices les sont à base de lait de vache et l'organisme de nos loulous est, bien souvent, loin d'être près à digérer d'aussi grosses protéines animales... Je vous souhaite un bel allaitement ❤️

rébecca 13/11/2015 20:59

Moi aussi je suis complètement réticente face au lait en poudre, ça me fait mal au coeur de lui en donné :(
J'ai 23 ans et je suis étudiante en médecine et maman et fière ! N'ayant pas encore l'emploi du temps d'un médecin je peux allaiter facilement :) j'ai eu un congé de maternité légèrement rallongé grâce à mes vacances scolaires, à ma reprise en stage je rentrai chez moi à midi pour tirer mon lait, mais mes stock partaient trop vite.. Du coup à 4mois il recevait un biberon de lait en poudre par jour (sauf les week-end), maintenant il a presque 7 mois et je l'allaite uniquement la matin (j'avais peur que ça ne tienne pas, mais apparemment j'ai tjs du lait, ouf!) Pour ma bonne conscience, je lui donne du lait en poudre bio, où les ajouts de vitamine et tout le tralala sont d'origine végétale et non chimique, et la production française, surtout. Voilà, j'ai raconté ma petite vie ^^
Sinon je voulais dire que vous n'êtes peut-être pas médecin mais vous avez complétement raison sur les bien-faits sur les maladies, bébé est complétement protégé, c'est magique :)
J'ai adoré vos articles, je trouve ça bien de partager ces expériences, vous avez la chance d'avoir une merveilleuse vie de maman au foyer, profitez-en (même si je me doute que vous le faites déjà :)) Je ne me suis jamais autant demandé pourquoi je m'exaspère à faire des études si longues et dures depuis que je suis maman --' mais bon, devenir médecin (pédiatre!! pour soigner ses pauvres loulous non allaités - je plaisante - ) reste mon rêve fondamental
Voilou, bonne soirée !

Fanny 17/07/2015 15:52

C'est une évidence : le choix du lait maternel est le meilleur, mais toutes les mamans ne peuvent pas allaiter... Tant mieux pour vous si l'allaitement a si bien marché, mais vous n'avez pas besoin de le crier sur tous les toits et surtout de dénigrer autant le lait industriel que d'autres mamans sont obligées d'utiliser. Quitte à passer du temps à faire des recherches et à écrire cet article, il aurait été préférable de faire un comparatif pour conseiller au mieux les mamans qui n'ont pas votre chance.

Laetitia 06/07/2017 10:13

Je suis tout à fait d accord avec fany pourquoi culpabiliser sans cesse les mamans qui n allaitent pas. Moi perso j ai allaité ma fille pendant 8 mois un calvaire ! J ai eu mal pendant 8 mois non stop à chaque têtée la nourrir était devenu angoissant. Forcément subissant les pressions de mon entourage avec les louanges de l allaitement je n ai pas osée arrêter. Pour mon fils j ai allaité uniquement à la maternité les même douleurs donc j ai tout stoppé. Au départ lait guigoz puis maintenant Nidal élu meilleur lait infantile par le magazine 60 millions de consommateurs. Donc pour conclure bravo aux mamans qui allaitent avec plaisir et bravo aux mamans qui assument de donner le bib

Marie 17/07/2015 18:13

Je crierai toujours, haut et fort et sur tous les toits, qu'on peut toutes réussir un allaitement qui nous conviennent à chacunes ! Toutes les femmes peuvent allaiter (seul un très faible pourcentage de femmes ne peuvent allaiter pour des causes qu'elle même connaissent et qui sont physiologiques) sans exception ! Le tout est de bien s'informer et d'être soutenue par les bonnes personnes. Nous avons aujourd'hui le choix d'allaiter où pas, le tout est d'assumer son choix et de ne pas se voiler la face !