Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Alors, deux, ça fait quoi ?

Ça commence par un pipi...

Ça a un aire de déjà vu, au début...

La famille va s'agrandir ! Un deuxième bébé logé dans ce jardin secret que seule l'Aînée connaissait...

Ce n'est que du bonheur !!!

 

Après l'euphorie viennent les doutes et les questions... Tellement de questions...

Et si je ne l'aimais pas autant ?

Et si ils ne s'aimaient pas, ces deux êtres que je vais faire frère et soeur ?

Et si, Et Si, et Si...

Les nuits d'insomnies se remplissent de questions, de pleins de questions... 

 

Des lectures pas vraiment explicites... Des témoignages qui sonnent faux... 

Des amies qui restent vagues et qui te souhaitent tout le courage du monde...

 

Finalement, attendre le deuxième, j'ai trouvé ça plus flippant qu'attendre l'Aînée.

Pour l'Aînée, je ne savais rien. Je ne connaissais rien. 

Je me laissais porter en me disant qu'il n'y avait pas de raison que je n'y arrive pas, que toutes les mères y arrivaient depuis la nuit des temps ; alors pourquoi s'inquiéter ?

Je pensais que tout n'allait être que rose-layette et coton...

Je fantasmais...

De doux rêves de jeunes filles encouragés par de bien belles légendes...

Un don de la "déjà-mère" pour te calfeutrer le doux pessimisme maternelle par un :" Tu verras, c'est deux fois plus de bonheur !"

Ouais !!! Mon oeil, hein !!!

 

Et ben pour le deuxième...

C'EST PAREIL !!!

 

Et ben ouais, quand le deuxième arrive, tu te prends une grosse claque !!!

La, ça ne rigole plus !

Tu as le vrai rôle de la maman. La maman a deux gosses. La maman qui court partout. La maman qui veut être partout. Bref, tu es une vrai maman comme l'a été la tienne il y a... quelques années.

 

Pour le deuxième, la claque est différente de celle du premier.

Elle m'a paru moins violente, moins vicieuse. Elle fait moins mal. On est déjà maman !

La deuxième claque, elle chamboule tout ! 

Elle fait valser cette organisation que tu avais enfin réussi à gérer avec l'Aînée. 

Un peu comme un énorme puzzle en noir et blanc que tu aurais mis quelques mois à faire...

Il est beau. Tu es fière de ton oeuvre.

Et là, au moment où tu allais montrer ton oeuvre à la terre entière...

PATATRAK !!! Un petit korrigan te court dessus et fait voler le beau puzzle.

C'est un peu ça avoir un deuxième enfant...

 

Alors il faut réapprendre à se construire, mais à 4 cette fois, il faut se réorganiser de façon différente, il faut se couper en deux, trois, quatre... 

Il faut apprendre à relativiser. 

Il faut accepter que c'est différent. 

Il faut accepter de ne pas pouvoir faire comme pour l'Aînée. 

Il faut aussi apprendre à ne pas culpabiliser.

Il faut accepter de ne pas pouvoir tout gérer.

Il faut se recentrer pour pouvoir mieux profiter.

 

Et les milles et une questions trouvent enfin leurs réponses...

 

Mon fils, je l'aime de la même façon que ma fille. Je crois qu'un deuxième coeur a poussé à côté de celui de l'Aînée. Un autre coeur rien que pour mon BabyCadet.

 

Mes enfants, ils ont l'aire de s'aimer, pour l'instant.

Il est fan de sa soeur. Elle est ouf de son frère.

Elle le câline, elle le dorlote, elle le fait rire !

Il se marre dès qu'elle apparaît, il a les yeux qui brillent dès qu'elle lui susurre des mots tendres, il la serre si fort quand ils se font un câlin...

 

Et moi ? Et ben moi...

Et ben moi, depuis que j'ai un petit deuz...

 

Je suis tout le temps fatiguée.

Quand ce n'est pas BabyCadet qui se réveille, c'est l'Aînée. Quand ce n'est pas les dents, c'est un cauchemar. Quand ce n'est pas une tétée c'est un pipi nocturne...

Je n'ai pas compté, mais je crois que les nuits où j'ai pu dormir, plus de 3h d'affiler, se comptent sur les doigts d'une mains...

 

Je suis tout le temps dépassée.

Tellement de choses à faire tout le temps... Alors je cours, je cours, je cours...

Je jongle entre les activités manuelles pour l'Aînée et les activités motrices de BabyCadet, les repas à préparer et les machines a étendre (j'ai un roi de la régurgite et du caca explosif !), les câlins de bébé et ceux de la grande, les bains du soir, les histoires, les massages, les repas, les sorties au grand air (indispensables pour ma grande), les siestes en décalages, les tétées, les dessins, les visites médicales, les courses... 

Depuis que je suis maman d'un petit deuz, j'ai une vie de ouf !!!

 

Ce que je trouve de plus difficile à gérer, c'est la patience...

Et pourtant mon reservoir à patience était énooooooooooooormeeeeeeeeee !!!

Mais là il ne suffit plus. Ils me le vident deux fois plus vite !

Alors des fois, elle me fait défaut, Dame Patience. Je sens qu'un rien pourrais m'énerver.

Dans ces moment, là, je stoppe tout. Je souffle un bon coup et j'attrape mes deux p'tit crassous pour une grosse tétée-câlin !

Une grosse dose d'ocytocine... Et c'est reparti !!! 

 

Sinon, deux enfants, ce n'est que du bonheur (parole de "déjà-mère") !!!!

Deux fois plus de bonheur tout le temps !

Deux fois plus de rire, de découvertes et de fierté !

 

Maintenant que le tour du puzzle est fait, il ne reste plus qu'à le remplir au fur et à mesure que les journées défilent...Mais bon, avec l'arrivée prochaine de l'école dans nos vies, je penses qu'il devrait être rapidement fini, ce puzzle !

P1080459.JPG

 

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos

Marie

Maman de trois enfants {I. 6 ans, M. 3 ans, E. 18 mois } passionnée par l'éducation positive et respectueuse, je partage ici mon quotidien de bretonne sur le chemin de la non violence éducative. Vous y trouverez aussi tous plein de petits bonheurs, mes coups de cœur et tout ce qui ponctue mon quot
Voir le profil de Marie sur le portail Overblog

Commenter cet article