Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

deuxième trimestre : fin...

Ca y est, le plus gros est fait !!! Mais pas le plus dur...

Six mois que la vie est en moi ; six mois qui m'ont fait beaucoup penser, réfléchir ; six mois qui m'ont, au final, changé ou fait évoluer (j'hésite encore sur le terme exacte) ; en tous cas six mois que je devient maman.

Ce deuxième trimestre s'est plutôt bien passé dans l'ensemble. Je suis quand même loin de l'épanouissement totale et de la forme olympique du deuxième trimestre prôné par tous les sites et magazines spéciale future maman.
Pour moi, ça serait plus : "je suis grosse et fatiguée!!!". En fait, je pense que le fait d'être grosse me fatigue. Je dois être rendu à un truc, genre, +15-20kg... Je ne sais pas trop, ma balance ne fonctionne plus du coup ça m'arrange bien. Mais je vois bien cette vilaine graisse se loger dans mon derrière, mes cuisses, mes bras... Du coup je mange "weight watcher",sans compter les points, je mange juste équilibré.

Au début de ce trimestre, quand bidou, commençait à se montrer, ça allait... Mais, il y a un mois, j'ai eu un choc!!!
J'allais pour m'habiller. Je sors mon jean's de grossesse et mes fameux tee-shirts "petit bateau" (je ne mettais que ça depuis le deuxième mois). Je saute dans mon accoutrement favoris, j'enfile mon tee-shirt, je tire, je tire, mais non rein à faire, il est trop petit, il ne recouvre pas mon ventre... Les hormones aidant, je fais ma p'tite crise "j'suis grosse, j'suis moche!!", à mon caillou qui tente de me réconforter tant bien que mal. Du coup on a fini dans un rayon femme enceinte (d'ailleurs je vous raconte pas la mode des femmes enceintes, à croire que les stylistes veulent qu'on ressemble à des sacs à patates...), je me trouve deux trois hauts en 36, il me vont bien, ça va mieux. C'est alors que j'ai eu la mauvaise idée de m'arrêter dans le rayons prêt-à-porter femme, j'avais juste envie d'un petit truc sympa dans l'aire du temps... Tiens, un gilet homme... J'essaye un 36 : je ne passe pas les bras... J'essaye le 38 : les bras passe mais ça risque de craquer dans le dos à tous moment... Je prend le 40 : ça passe mais ça fait un peu boudiné... Du coup il a fallu que je prenne un... 42. Au final grosse baisse de morale, ben oui, je suis passée d'un petit 36 à du 42 en... 6 mois. 
Conclusion : les créateurs de sacs à patate et les médias doivent être de mèche pour faire croire à la femme engrossée qu'elle est belle et épanouie au deuxième trimestre dans son "faux" 36. 

Quel future maman indigne, je fais, obsédée par mon corps... Mais c'est quand même très difficile d'accepter tous ces changements physiques qui vont dans le sens inverse que l'on souhaiterait. Il se dit que la femme enceinte à une peau superbe, de magnifiques cheveux, un teint radieux, une forme olympique... Que nenni!!! En tous cas pour moi, c'est poussé d'acné sur le menton, cheveux épais mais très gras, cernes énormes, joues rouges et grosse fatigue... Sans parler des remontés gastrique qui ponctuent mes journées de "blurp" et qui me font une haleine charmante, des flatulences intempestives, de la sueurs et son odeurs assez difficile à combattre... Bref tout est loin d'être tout beau tout rose au deuxième trimestre. Du coup normale que l'homme qu'on aime est tendance à voire en nous juste la future maman et plus tellement la femme sexy d'antan...

Mais heureusement pour me faire oublier tous ça, il y a ma petite pépette qui grandit en moi...
Du côté de l'évolution de la relation avec bébé, le deuxième trimestre est magique.
Quand je pense qu'il y à trois mois, je devais me concentrer pendant une demi-heure, les mains posés sur le ventre pour sentir un mini soubresaut d'un mini-humain, dont je ne savait rien, à part que les quatre membres et le coeur étaient bien présent...
Aujourd'hui, je sais presque tout de mon bébé, je le sens en permanence, je lui parle, je fais des tonnes de projets, je l'imagine et je l'aime déjà cette petite fille, notre petite fille...
C'est marrant l'évolution, il y a trois mois rien ne m'indiquait qu'elle était là et aujourd'hui elle réagit déjà à beaucoup de chose. Elle bouge quand les réveilles sonnent, bouge quand elle entend la voix de Pierre, se calme ou s'agite selon la musique que j'écoute, réagit à la luminosité, sursaute et "communique" avec nous.
Quand j'appuie sur mon ventre, elle me répond part des petits coups. C'est énorme!!! La première fois que j'ai remarqué ça, j'ai passé une bonne partie de l'après-midi à "jouer" avec elle. J'arrive a sentir la forme de ses petits pieds, ça j'adore, faire comme ci je les attrapaient quand elle m'appuie sous les côtes, et qu'elle les retirent et elle rappuie et je recommence...
J'ai tellement hate d'être au mois de juillet, de l'avoir dans mes bras... Je crois que je vais passer des heures à l'admirer, notre chef d'oeuvre...

L'attitude et le regard de mes proches à changer aussi.
Il y a d'abord Pierre. Son regard a changé, certes il ne me regarde plus comme avant, mais ce regard plein d'amour, ces attentions particulières qui s'intensifient au fur et à mesure que mon ventre grossit, me font l'aimer encore plus. Dire que le papa ne prend conscience de sa paternité que le jour de l'accouchement n'est pas tout à fait vrai. Je pense que l'homme devient papa en même temps que la femme devient maman. Certes ces changements se font de manière différentes mais ils sont bien là! Je le vois quand il embrasse mon ventre et parle à sa fille... Nos rapports ont changé aussi, on ne se voit plus comme de jeunes branleurs mais comme de jeunes futures parents, nos projets et nos attentes l'un envers l'autre ont changé. Peut être sommes nous en train de devenir adulte... 
La relation avec ma famille a aussi beaucoup changé. Avec ma maman, j'ai l'impression de partager quelques choses d'intense, de ressentir ce lien mère-fille en puissance dix, d'enfin la comprendre, de comprendre ses peur, ses angoisses, ses choix... Bref, je deviens maman a mon tour... Les larmes au coin de l'oeil de papa quand il sent les coup de notre pépette et son insistance pour voir les échos, me font remarquer que même s'il en montre un minimum, il s'interresse à la grossesse de sa fille. Et mes grand parents qui me bichonnent, me regardent si tendrement... Et mes soeurs qui sont aussi gaga que moi, les bisous de Lilou sur mon ventre, leurs petits cadeaux... En fait, j'ai l'impression d'aimer ma famille encore plus, que quelques chose qui n'était pas là évolue au fur et à mesure que les mois passent... Peut être le sentiment de continuer l'histoire familiale...

Au final, un deuxième trimestre assez révélateur, plutôt basé sur beaucoup de questionnement, de découverte de sentiments, de sensations, et peut être une découverte de ce vrai Moi avant tout. Mais surtout la grande découverte de l'Amour avec un grand A, l'amour qui fait que notre pétette grandit en moi...

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

cindy 22/04/2009 14:07

et ben c'est vrai que ca na pas l'air facile pour toi ce deuxième trimestre, moi ca va la dessus c'était super pour kylian ma grossesse a été magnifique le seul hic c'est que jen ai pas assez profité car je me cachait tout le temps j'arrivais pas a assumer d'etre enceinte aussi jeune mais si javais su ... car je suis allé voir ma gynéco et elle ma parlé de stérilité je suis dégouté bon ca viendrait pas de moi car tous mes exam sont bons il faut qu'on attende les exam de julien ! après elle nous a dit aussi que ca se trouve c'est juste pti bou qui veut se faire désiré pour arrivé dans mon bidon on verra bien. jespère en tout cas que la fin de ta grossesse sera plus épanouissante pour toi profite bien des petits coups de ta puce car après quand elle sera la tu verras ca te manqueras.