Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

L'allaitement...

Et oui notre pépette sera allaitée!
Non ça ne me fait pas c***** qu'il n'y est que moi à me lever la nuit!
Et oui j'y arriverai!!!!!!!!!!!!!!!!!

En fait j'en ai un peu marre de devoir justifier ma décision d'allaiter notre puce, qu'on me fasse des réflexions sans réelle fondement àpart des "on dits" ancestraux; du coup je fait une petite mise au point.

Depuis le début de ma grossesse, ça nous parait une évidence, pour tous les deux, que je donne le sein à notre enfant. De toute façon, il n'y a rien de plus naturel et de meilleur pour bébé. Pierre est tout à fait d'accord, non je ne l'ai pas soudoyé, il trouve ça tout au tant naturel.

Donc histoire qu'on ne me pose plus les même questions, je fais une  des "vérités" sur l'allaitement. Je n'ai rien inventé, j'ai eu ces informations sur un site officiel (
www.allaitement-informations.org).

Toutes les femmes peuvent-elles allaiter ?

Sauf exceptions rarissimes, l'allaitement maternel prend la suite logique de l'état de grossesse. Grâce à ce cordon lacté, une relation privilégiée de confiance s'instaure avec le nouveau-né.

 
Une femme peut-elle ne pas avoir de lait ?

C’est une crainte très répandue, pourtant sans fondement.

Toutes les femmes peuvent produire du lait en quantité suffisante. D’ailleurs, la plupart des femmes produisent plus de lait que leur enfant n’en a besoin et les problèmes d’allaitement liés à la surproduction de lait ne sont pas rares.

Les conditions de mise en route des premiers jours, ainsi qu’un allaitement à la demande de bébé, influencent cette production.

La production de lait répond à la loi de l'offre et de la demande.

Les seins ont une certaine capacité de stockage du lait (variable d’une maman à l’autre), mais c’est aussi bébé qui, en tétant, déclenche une partie de la fabrication de lait. Plus le sein est stimulé plus il produit. Plus le bébé tète, plus il augmente sa ration. Mettre le bébé au sein le plus tôt possible après la naissance, répondre à sa demande, y compris la nuit, est donc important. Les tétées nocturnes demandées par bébé sont d’ailleurs primordiales pour une bonne stimulation et une bonne prise de poids.

Et la perte d’autonomie ?

Allaiter est une source de plaisir partagé entre la maman et son enfant. C’est naturel et très peu contraignant.

On peut allaiter en se reposant, en marchant, en préparant les repas, en s’occupant des aînés ... Un bon porte bébé peut s’avérer très utile.

Quelque soit la situation, on a toujours à portée de main ce qu’il y a de meilleur pour répondre aux nombreux besoins de son bébé.

Pas de vaisselle, pas de stérilisation, pas de packs d’eau à acheter et porter ... et un bébé allaité peut s’emmener partout (restaurant, sortie entre amis ...) avec beaucoup de facilité !

 
Comment le père peut-il alors trouver sa place auprès de bébé ?

Le papa a bien d’autres occasions de créer un lien avec son bébé : bain, change, massage, portage, promenade ... ces activités sont bien plus riches en échanges que celle qui consiste à donner un biberon.

Pendant la grossesse, c’est bien maman qui a porté pendant 9 mois, et pourtant il a sans doute déjà pu rentrer en communication avec bébé et se rendre utile pour soulager maman. Avec l’allaitement c’est pareil, et il pourra être votre meilleur soutien.

L’allaitement est une activité exclusivement maternelle (comme la grossesse), prévue par la nature. Il serait vraiment dommage que le père se substitue à la mère, tout deux sont plutôt de parfaits compléments.

La nuit, quand bébé se manifeste, papa peut aller le chercher pour la tétée...

 
Je n’ai pas de bouts de sein...

C’est votre bébé qui va former vos bouts de sein, en tétant. Il est extrêmement rare qu’une femme ne puisse pas allaiter à cause de mamelons mal formés et il est parfaitement inutile de préparer ses bouts de sein pendant la grossesse. N’oubliez pas que bébé tète aussi l’aréole et pas seulement le mamelon.

 
L'allaitement abîme-t-il les seins ?

En soi, l'allaitement n'abîme pas les seins.

 
On m'a dit qu'allaiter était douloureux...

Vous serez peut-être surprise par la force de succion d'un nouveau-né. C'est une sensation nouvelle, qui peut être surprenante voir douloureuse pour certaines mamans ! L'important est d'adopter une bonne position pour éviter tout étirement douloureux du mamelon. L'engorgement physiologique des premiers jours se résorbe naturellement en faisant téter bébé à sa demande (c'est-à-dire lorsqu’il manifeste des signes d’éveils). N’attendez pas qu’il pleure !

Toute sensation de douleur qui persisterait doit être signalée, au plus tôt, à la maternité ou aux associations de soutien compétentes afin de trouver rapidement une solution.

Lors des premiers jours qui suivent l’accouchement les tétées provoquent des contractions utérines, douloureuses pour certaines mamans, mais bénéfiques à son corps : elles permettent à l’utérus de reprendre sa taille normale et d’éviter les hémorragies.

 
Et les crevasses ?

Elles sont dues à une mauvaise position de bébé au sein ou à un problème de succion de ce dernier.

Est-ce que mon lait est assez nourrissant ?

Tout comme le manque de lait, cette crainte est universelle, bien que sans aucun fondement.

Le lait maternel correspond parfaitement aux nombreux besoins de votre bébé. Il s’adapte à votre bébé, en fonction de son âge. Sa composition varie au cours de la tétée (d’abord une phase aqueuse plus hydratante, riche en lactose, puis la teneur en graisse augmente jusqu’à la fin de la tétée).

Sa composition varie aussi suivant les conditions : pendant les grosses chaleurs, le lait maternel s’adapte pour encore mieux hydrater bébé.

Il n’existe pas de lait « insuffisamment nourrissant ». C’est une mauvaise interprétation des comportements « normaux » de bébé (comme ne pas « faire ses nuits », revenir souvent au sein pendant les élans de développement ...) qui peuvent conduire mamans et entourage à cette conclusion.

Le lait maternel contribue de façon importante à la maturation du système digestif du bébé, qui n’est pas complète avant l’âge de 6 mois.

Le lait maternel renferme des acides gras essentiels au développement des systèmes cérébral, nerveux et visuel du bébé.

Le lait maternel protège l’enfant de nombreuses maladies durant l’allaitement, et tout au long de sa vie, d’abord sous forme d’immunité passive, puis en stimulant le système immunitaire du bébé. Les effets augmentent avec la durée de l’allaitement.

L’incidence de toutes les maladies étudiées jusqu’à maintenant est moins élevée chez les bébés allaités que chez ceux qui sont nourris au lait artificiel.

 
Et si je suis fumeuse, ne vaudrait-il pas mieux donner du lait artificiel ?

Non, vous pouvez allaiter.

Malgré la consommation de cigarettes, il est bien plus avantageux pour bébé et vous-même d’allaiter que de donner du lait artificiel.

Votre lait reste supérieur en qualité, comparé aux laits artificiels.

L’idéal est de réduire (si on ne peut pas arrêter) sa consommation de cigarettes, autant qu’on peut, et de ne fumer qu’après la tétée.

 
Et si j’éprouve des difficultés ?

Allaiter est un geste naturel dont toutes les femmes sont capables. Dans tous les cas de difficultés liées à l’allaitement, il convient de ne pas rester seule et de faire appel à une personne compétente et formée en allaitement.

Il est très rare qu’une situation particulière de difficulté impose un arrêt de l’allaitement. Encore faut-il être informée, soutenue et aidée.

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos

Marie

Maman de trois enfants {I. 6 ans, M. 3 ans, E. 18 mois } passionnée par l'éducation positive et respectueuse, je partage ici mon quotidien de bretonne sur le chemin de la non violence éducative. Vous y trouverez aussi tous plein de petits bonheurs, mes coups de cœur et tout ce qui ponctue mon quot
Voir le profil de Marie sur le portail Overblog

Commenter cet article

cindy 13/03/2009 15:15

moi jai juste réussi a allaiter kylian juste la première nuit après je n'avais pas assez de lait donc ils ont essayé de me faire une montée de lait mais ca a pas marché mais bon c'est la première tété la plus importante