Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Hey, maman ! Range ta culpabilité et leur jugement ;)

Culpabilité : 

  • état de quelqu'un qui est coupable d'une infraction ou d'une faute
  • Sentiment de faute RESSENTI par un sujet, que celle-ci soit réelle ou imaginaire

 

Jugement :

  • Activité de l'esprit permettant de juger, d’apprécier les êtres, les choses, les situations de la vie pratique et de déterminer sa conduite.
  • Appréciation, favorable ou défavorable, portée sur quelqu'un ou sur quelque chose

 

 

Un jour tu deviens maman...

Tu crois que tu vas parler des prouesses de ton petiot avec d'autres gonzesses aussi crevées que toi, que vous échangerez vos astuces, que vous partagerez vos bons plans, que vous pourrez compter les unes sur les autres... Même que les gonzesse c'est solidaire, ça se soutient, ça se sert les coudes. 

Détrompe toi !

Quand tu deviens maman seuls deux mots reviennent systématiquement !

 

Les deux mots dont tu as lu la définitions, juste là, au dessus...

Culpabilité et jugement.

Il y a aussi quelques variantes :culpabiliser, juger, culpabilise, juge...

 

 

Bref, quand tu deviens maman, on te juge, on te fait culpabiliser, puis si par malheurs tu l'ouvres, un peu, même un tout petit peu et bien... tu juges et tu fais culpabiliser !

 

 

 

Donc quand tu deviens mère, soit tu la fermes et tu rentres dans le moule et surtout tu ne nous casses pas le bonbons avec tes remords ; soit tu es mise d'office dans une case de mère à l'ouest !

Voilà ! C'est pas glorieux tout ça (Han, je juge !)

 

 

 

Mais il y a un modèle de mère bien spéciale... 

 

 

La MATERNANTE  qu'on qualifie bien souvent de MATERNANTE PROXIMALE. 

 

Que de termes complexes pour parler d'une maman !

 Mais des termes apparemment indispensables pour mettre dans la case des mères culpabilisantes celle qui allaitent, portent, cododotent, prônent une éducation non violente et que sais je encore !

 

Oui, oui ! Lorsque ces mamans s'expriment sur un sujet leurs tenant à coeur, elles jugent. Elle font culpabiliser. Elle gavent le monde avec leurs études à la noix et en plus... Elles ont le culots de se la jouer peace and love à prêcher la bonne parole avec des gnomes gazouillant accrochés sur le dos ou le ventre ou encore pire... au sein !

 

Je suis donc une relou de prêcheuse peace and love qui n'a pas gardé un gramme de ces trois grossesses. 

Je suis donc une c******* qui fait culpabiliser et qui se permets de juger quand elle s'exprime sur la possible avancée que ferait la France en s’interrogeant sur une éventuelle prise de conscience collective concernant les punitions corporelles !

 

En gros, Quand tu l'ouvres et que tu penses comme une minorité d’individus, ton avis n'est que jugement et culpabilité ! 

Elle est où, là, la liberté d'expression ? 

 

 

L'être humain a toujours jugé, il sera même juger une dernière fois avant d'atteindre le paradis éternel ! Le jugement est nécessaire à la construction d'un être, sans lui on ne peut être. 

 

J'ai choisi d'être une maman en accord avec mon coeur malgré les jugements.

Mon coeur a fait éclore une volonté surhumaine en moi quand je me suis retrouvé fasse  à cette montagne de problèmes concernant la mise en route de mon premier allaitement.

Mon coeur a poussé mes bras à porter mon bébé alors qu'il ne faisait que pleurer mais mon dos, lui, m'a conseillé un mode de portage physio.

Mon coeur m'a soufflé d'écouter et d'observer mon enfant, ainsi il me serait plus facile de comprendre ses besoins et de communiquer avec lui.

Mon coeur un jour m'a fait pleurer alors qu'il surprenait le regard plein de peur de mon enfants alors éduquée comme tout le monde.

Mon coeur m'a appris à ne pas oublier. 

Mon coeur m'a rappelé qu'avant d'être une adulte sèche, directive et toujours pressée, j'avais été une petite fille.

Ce jour là, j'ai décidé que je n'écouterai plus que mon coeur.

 

Je suis loin d'être une maman parfaite, j'ai mes failles comme tout le monde.

Il est vrai que je prône une certaine liberté de chacun, ce n'est pas pour cela que je n'ai pas certaines convictions. J'aime m'informer, j'aime savoir, j'aime connaitre alors je m'informe... trop peut être mais je me bats chaque jour pour pouvoir être dans leurs coeurs la meilleures des mamans... Un peu comme toutes les mamans, non ?

 

Allé... PEACE LES MEUFS 

 

 

Hey, maman ! Range ta culpabilité et leur jugement ;)
Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos

Marie

Maman de trois enfants {I. 6 ans, M. 3 ans, E. 18 mois } passionnée par l'éducation positive et respectueuse, je partage ici mon quotidien de bretonne sur le chemin de la non violence éducative. Vous y trouverez aussi tous plein de petits bonheurs, mes coups de cœur et tout ce qui ponctue mon quot
Voir le profil de Marie sur le portail Overblog

Commenter cet article