Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Un bébé, ça ne pleure pas pour rien

 

C'est l'histoire d'un bébé.

Ce bébé pleurait beaucoup,beaucoup, beaucoup !

En fait il pleurait surtout quand il se retrouvait seul avec sa maman et son petit frère, quand sa maman ne pouvait, dans l'immédiat répondre à son besoin.

En fait, il pleurait surtout pour exprimer quelque chose.

En fait, ce bébé ne faisait que s'exprimer de la seule façon qu'il pouvait.

 

Il avait une maman un peu fatiguée par tout ces pleurs.

Mais il avait surtout une maman qui mettait un point d'honneur à le comprendre car elle savait que si ce bébé s'exprimait ainsi, ce n'était pas pour rien... Ce n'était pas pour l’embêter.

Alors elle l'observait.

Elle l’accompagnait.

Elle le consolait.

Et même que parfois, elle pleurait avec lui... Ça lui faisait du bien.

 

Il était comme ça ce bébé, son troisième amour...

Il était un petit d'homme, un petit être sociable, un petit être au besoin intense d'échanges, de communication.

 

C'était épuisant d’essayer de décrypter ce bébé presque tout neuf...

Ça met les nerfs à vif, un bébé qui pleure sans qu'on le comprenne, mais elle s’accrochait à leur amour, cette maman qui ne pouvait le laisser pleurer seul dans son lit, comme le lui conseillaient les bien pensants !

 

Chaque période de pleurs était suivie d'une acquisition pour ce petit bébé.

Chaque période de pleurs, elle l'accompagnait parce qu'elle savait que c'était le rassurer et lui assurer un appui solide pour qu'il puisse gravir l'échelle des acquisitions, pour qu'il puisse grandir.

 

Parfois, elle dut aller à l'encontre de ses principes, mais en même temps quel parent se tiens vraiment à ses principes ?

 

Cette fois, là.

Elle voulait qu'il évolue librement, elle ne voulait pas l’asseoir avant qu'il en soit capable seul, elle ne voulait pas le forcer à grandir trop vite.

 

Lui, voulait grandir !

 

Il se cambrait beaucoup quand il pleurait.

Il était en colère !

On aurait dit qu'il était en colère d'avoir un corps qu'il ne pouvait maîtriser alors que sa tête voulait faire mille chose mais surtout être en interaction avec le grand frère et la grande sœur.

D'ailleurs, il faisait beaucoup penser à la grande sœur....

 

A force d'observation et d'échange babillesques, la maman compris.

La maman l'assit.

Le bébé cessa de pleurer.

Et... Oh ! Surprise ! Il tenait assis !

 

Et puis d'un coup, il se mit a dire non avec sa tête.

Et puis, il avait aussi deux jolies quenottes sur le point de sortir.

Et puis une fois assit, ça lui était plus facile de se mettre à quatre pattes.

 

La maman se résigna...

Son bébé voulait grandir vite, beaucoup trop vite à son gout mais...

Elle était fière de l'avoir compris, elle était fière de le voir heureux de grandir.

 

Vous le verriez !

Assis au milieu du salon, à rire aux éclats au milieu des jouets pendants que son grand frère et sa grande sœur font les clowns !

Vous le verriez !

Il a été écouté et entendu. Il a été compris.

Il est tout fière, là, du haut de ses six mois assis au milieu de son tapis de jeux !

 

C'était l'histoire d'un PetitPoisson qui ne pleurait pas pour rien...

 

 

Un bébé, ça ne pleure pas pour rien

Rendez-vous sur Hellocoton !

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Meenah 25/09/2014 14:59

Il est chou ! :)