Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le co-allaitement, notre co-aventure lactée

J'ai découvert ce terme alors que je portais mon BabyCadet au fond de mon ventre. Je ne savais même pas qu'il était possible d'allaiter deux enfants d'âge différents ! J'ai trouvé ça pas mal, j'ai lu quelques témoignages, j'ai vu de si jolies photos... Puis je suis passée à autre chose.

 

 

Mon BabyCadet est né.

Il a été allaité sans idées de sevrages. Je voulais pour mon fils un allaitement naturel, un allaitement qui nous convienne mais surtout l'allaitement qu'il voudrait et aussi longtemps qu'il le souhaiterait !

 

Mon bébé a grandit laissant place au bambin.

Je n'allaitais plus un bébé mais un petit enfant qui avait des dents et qui marchait. C'est rigolo d'allaiter un "grand" !

C'est complètement différent de l'allaitement des premiers mois. Il y a encore plus de partage et de complicité, il y a des tétés qui finissent par un "je t'aime maman", il y a des tétées relous et des tétées magiques, il y a des tétées partout et des tétées cachées, Il y a les tétées qui calment et les tétées qui rafraîchissent et il y a même des tétées qui disparaissent avant de revenir de plus belle !

 

L'allaitement long me plaisait et lui, était toujours aussi accro que les premiers jours, mon BabyCadet...

 

 

Puis avec Chéri, l'envie d"un petit troisième nous a envahi...

On avait envie d'une fratrie où il y aurait peu d'écart mais dame nature, faisant bien son travail, décida de nous faire attendre un peu. Un tout petit peu...

On a attendu...

 

 

Je me suis plongée, alors, dans ces témoignages d'allaitement long et d'envie de nouveau bébé avec ce "co-allaitement" qui revenait sans cesse. Je savais déjà la nature bien faite mais alors là, elle m'a carrément bluffée cette Dame Nature !

J'ai appris qu'une fois la maman de nouveau enceinte, la lactation allait se modifier tout au long de la grossesse, que certains "grands" faisaient douter des mamans sur une possible grossesse alors que le rythme des tétés variait, que le corps de la maman donne priorité au petit bébé mais qu'il s'adapte aussi à l'allaitement du grand, que certains "grands" se sèvrent pendant la grossesse alors que d'autre non.

J'ai même appris que ça pouvait aider à accepter un petit frère, le co-allaitement.

Mais j'ai aussi appris que ça pouvait faire mal, que ça pouvait déstabiliser une maman ou même un papa, qu'il y avait des ressentis pas terrible-terrible et même que certaines mamans regrettent, un peu, cette co-aventure lactée.

 

 

C'est alors que mon GrandCadet s'est mis à téter différemment...

 

 

Un petit doute et un trait bleu plus tard, j'annonçais l'installation du troisième de la fratrie au creux de moi !

C'est donc plus que heureuse, que je me lançait dans cette troisième création de vie !

 

Cette troisième grossesse, je l'espérais sans accro avec le plus beau des projets pour un final en beauté !

 

 

Une nouvelle grossesse où j'allais... co-allaiter !

Hors de questions pour moi de priver mon BabyCadet de ce breuvage qui lui est si nécessaire, alors on laisserait faire la nature.

Peut être allait il se sevrer ? Peut être pas ?

 

Les premiers mois de la grossesse, BabyCadet a eu un rythme de tétées assez chaotique. Certains jours, il tétait beaucoup, d'autres jours, beaucoup moins. Des fois c'était bon, d'autre fois ça avait goût de "caca"...

 

Le deuxième trimestre toutes les tétés étaient "caca" et du coup moins nombreuses.

De mon côté, je n'ai pas vraiment perçu de changement à part le fait de ne pas avoir ces douleurs de poitrines que j'avais eu lors de mes précédentes grossesses.

 

Le troisième trimestre fut différent, comme si tout ce mettait en place d'un coup pour ce nouveau bébé qui s’apprêtait à naître. Ma poitrine s'est de nouveau modifiée alors que mon BabyCadet tétait dans le vide. Il n'avait plus de lait mais du colostrum au compte goutte. Ça a été un peu difficile pour lui, il était tout triste après chacune de ses tétées écourtées mais ne semblait pas décider à se sevrer. Je garde un souvenir assez ému de cette périodes. C'était incroyable d'assister à cette complicité naissante qui s’exerçait sous mes yeux ! Un frère in-utero, l'autre sur moi ; tout deux séparés par ma peau mais reliés par mon sang, mon lait... A chacune des tétées, BabyCadet s'intallait à côté de moi, étendu contre mon ventre ; PetitPoisson ,lui, venait se lover contre son frère et se calmait systématiquement ; puis le grand frère caressait le petit frère... Instant magique !

 

La naissance approchant, je me questionnais beaucoup sur la façon de mettre en place ce co-allaitement...

Mille questions pour une réponse :

Donner priorité au nouveau-né et pour le reste leur faire confiance, me faire confiance !

 

 

Il y a eu la dernier tétée enceinte.

Une tétée pour le goûter, une tétée spéciale, un peu comme une dernière tétée.

 

Il y a eu la naissance.

 

Il y a eu la première tétée de mon PetitPoisson, première tétée sur le canapé...

 

Et il y a eu leur rencontre et la demande du nouveau grand frère de téter avec bébé ! "Téter bébé" qu'il m'a dit.

Leur première co-tétée. J'étais si émue.

La première d'une longue série...

 

 

 

Tout c'est mis en place très simplement. Est ce du au fait de ne pas être séparée de mon grand par un séjour en maternité ? Je ne sais pas. Je leur ai fait confiance tout en donnant priorité au plus petit.

 

Les trois premières semaines, mon BabyCadet a beaucoup, beaucoup, beaucoup tété. Ce n'était pas fatigant, mais simplement prenant d'allaiter deux bébés très demandeurs. J'avais l'impression de ne faire que ça ! Je finissais à peine de donner une tétée, que j'en donnais une suivante ; mais j'avais confiance, je me suis dit que ça devait être nécessaire à la mise en place de l'allaitement de l'un et à la continuité de l'autre.

 

Mon REF s'est pointé ! BabyCadet a géré !

 

Puis tout s'est mis en place, les tétés de l'un ont pris le dessus sur celles de l'autre.

 

Puis BabyCadet s'est mis à en laisser pour PetitPoisson. Puis à ne plus téter la journée...

 

Aujourd'hui, nous en sommes à presque 4 mois et demi de co-allaitement.

Ils ont trouvé leur rythme de croisière ; BabyCadet tète, seul, au réveil et au couché sauf en cas de nécessité émotionnelle ; avec une co-tétée vers 19h ; PetitPoisson, lui, tète à la demande comme son frères et sa sœur ont pu téter au même age. Et moi, ça me va bien tout ça !

Je trouve ça génial !

Je trouve ça génial d'allaiter un presque 30 mois en plein terrible two, ça arrange pas mal d'état de crise.

C'est génial de prendre le temps, chaque jour ; de consacrer du temps rien que pour mon BabyCadet devenu grand frère.

Mais ce que je préfère, ce sont ces co-tétées où ils se caressent les cheveux, les mains, le visage... où BabyCadet replace le sein que PetitPoisson a lâché en tournant la tête, où le grand frère en laisse bien volontiers au petit frère pour que ce dernier grandissent vite vite vite pour pouvoir jouer au ballon.

Rendu à ce stade de notre aventure lactée, je dois dire que je n'ai rien vécu des "inconvénients" que j'ai pu relever au fil de mes lectures d'expériences de co-allaitements; aucunes douleurs spéciales, pas de rejets du plus grand, pas de gènes quant à leurs succions différentes... Ce fut, parfois, un peu prenant mais c'est tout !

 

Ma crainte que mon GrandBébé prenne le lait de mon PetitBébé s'est envolée !

J'ai pu remarquer que ma lactation s'était complètement adaptée à la demande de mes enfants. Par exemple, lorsque BabyCadet saute la co-tétée de 19h et que PetitPoisson, lui, tète, je pourrais remplir un vers de lait rien que pendant le réflexe d'éjection du sein pas tété alors que le reste de la journée je n'ai jamais de "fuite" pendant les tétées.

Je lancerai presque une étude sur l'adaptation du corps de la femme à la demande des ses enfants en cas de co-allaitement tellement je suis bluffée !

 

 

 

On a trouvé notre rythme et c'est le principal.

 

Notre co-aventure lactée semble bien parti pour durer !

Le co-allaitement, notre co-aventure lactée

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Grace 12/08/2014 13:43

Merci pour votre témoignage sur le co - allaitement. Malheureusement, on en parle si peu. Ça m'a parlé puisque je co-allaite mon fils de 27 mois et ma fille de 5.5 mois.

maman 27/07/2014 19:45

on voudrait continuer à lire sans que ça s"arrête, c'est si beau !!!!

emilie 25/07/2014 15:39

beaucoup d'envi dans vos parole ..... juste magnifique

marie 25/07/2014 12:35

Whaaa félicitations quel.belle aventure !! J'en ai eu des frissons très belle aventure et que ça dure le temps que.vous le voulez !!! Ça donne.envie !!!! :-)